En ce moment
 
 

Grèves chez Skeyes: des contrôleurs aériens allemands sont prêts à prendre le relais à Liège Airport

Grèves chez Skeyes: des contrôleurs aériens allemands sont prêts à prendre le relais à Liège Airport
© RTL INFO

A Liège Airport, la nervosité est palpable. Depuis le début des grèves nocturnes des contrôleurs aériens de Skeyes, c'est de très loin l'aéroport le plus touché. Plus de 400 vols y ont été retardés, déroutés ou annulés. Cela représente des pertes considérables. L'aéroport tente de réagir.

Pour contrôler un espace aérien, il faut un bon ordinateur et une bonne formation. Pas besoin d’être à côté de la piste ou d’avoir un visuel. Liège Airport envisage de ne plus confier ce service à Skeyes, l’entreprise publique fédérale basée à Bruxelles. "Nous avons demandé d’abord qu’il y ait des couvertures par les contrôleurs aériens limitrophes puisque nous sommes proches de l’Allemagne et des Pays-Bas. C’est une des premières pistes. Nous avons aussi interrogé le Ministre de la Défense pour que les contrôleurs aériens de la défense nationale interviennent en lieu et place de Skeyes", déclare Luc Partoune, le directeur général de Liège Airport.

Les contrôleurs aériens allemands sont prêts

L’Allemagne semble être le candidat privilégié par l’aéroport liégeois. Ce type de délégation ne serait pas une première dans le monde. L’Angleterre, l’Espagne ou les Pays-Bas ont déjà confié ce service à des entreprises privées ou à d’autres pays. L’enjeu est important. 90% de l’activité de l’aéroport a lieu la nuit. Lorsque certains contrôleurs aériens sont en grève, plus aucun vol n’est possible. "Ce qui m’inquiète, c’est le relent communautaire qu’il y a derrière. On a des contrôleurs aériens flamands qui se foutent complètement des intérêts de cet aéroport parce qu’ils ne visent que la nuit et donc ils ne visent que Liège Airport", conclut Luc Partoune.

Une réunion de crise est organisée ce jeudi avec tous les concernés. Sans un accord entre Skeyes et ses fonctionnaires, Liège appliquera déjà son plan B. Les contrôleurs aériens allemands sont prêts à prendre le relais si les fonctionnaires belges sont à nouveau absents suite à cette réunion.

Vos commentaires