En ce moment
 

Ils avaient tabassé un chauffeur et deux contrôleurs des TEC: des peines de travail pour trois jeunes Liégeois

Ils avaient tabassé un chauffeur et deux contrôleurs des TEC: des peines de travail pour trois jeunes Liégeois

Trois jeunes Liégeois qui avaient fait partie d'une bande qui avait agressé deux agents du TEC Liège-Verviers à Angleur le 8 mars 2015 ont été condamnés vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à prester des peines de travail allant de 275 à 300 heures. Seuls les trois individus majeurs impliqués avaient été poursuivis pour cette agression violente.

Les faits s'étaient déroulés le dimanche 8 mars 2015 sur la ligne de bus reliant Comblain-au-Pont à Liège. A hauteur d'Angleur, le chauffeur avait décidé d'immobiliser son véhicule et de faire appel à des contrôleurs afin de mettre fin à des turbulences parmi les passagers.

Le chauffeur et les deux contrôleurs avaient alors été confrontés à la violence d'une bande composée d'une dizaine de jeunes. D'importants coups avaient été portés aux agents du TEC, précipités au sol et passés à tabac.

Selon certains témoins, les jeunes avaient frappé pour blesser lourdement ou pour tuer. Les agents avaient subi des blessures importantes, notamment à la trachée, au visage, un œdème de l'œsophage, ou encore une rotule cassée.

Seuls les trois jeunes majeurs impliqués dans les faits avaient été poursuivis devant le tribunal correctionnel de Liège. Le parquet avait requis contre eux des peines de 40 mois de prison. Mais le tribunal les a condamnés à prester des peines de travail allant de 275 heures (ou 2 ans de prison ferme en cas d'inexécution) à 300 heures (ou 30 mois de prison ferme en cas d'inexécution).

Vos commentaires