En ce moment
 

Jan Jambon salue le courage d'une femme de ménage de l'école de Waha: "Elle a peut-être évité plus de victimes dans l'école"

Jan Jambon salue le courage d'une femme de ménage de l'école de Waha:

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a salué mercredi le courage d'une femme de ménage de l'athénée Léonie de Waha à Liège. Selon certaines sources, cette femme de confession musulmane a raisonné le tueur et l'a empêché d'aller plus loin dans l'école.

Cette femme a reçu mardi après-midi la visite du Roi accompagné du Premier ministre, Charles Michel, et du ministre de l'Intérieur, alors qu'elle se trouvait à l'hôpital de la Citadelle, en état de choc. "J'ai été impressionné par la conversation qu'elle a menée avec le terroriste. Elle a été très courageuse et, peut-être, a-t-elle évité plus de victimes dans l'école", a déclaré M. Jambon sur les ondes de Bel-RTL.

Le contenu de cette conversation est révélé ce matin par la femme de ménage, elle-même qui été interrogée par le site de la RTBF.be. Dans un long récit, elle décrit ce qu'elle a vécu: "Je me suis retrouvée nez-à-nez avec le tireur, avec ses deux armes à la main." 

Benjamin Herman lui aurait posé deux questions: "Es-tu Musulmane? et fais-tu le Ramadan?" Deux questions auxquelles elle répond par l'affirmative. 

À ce moment-là, la dame n'a qu'une idée en tête: protéger les enfants de l'école. Elle dira d'ailleurs à l'assaillant: "Tu n'es pas dans le bon endroit. Tu es dans une école, ici. Il y a plein d'enfants." Ce à quoi, il aurait répondu:"Je suis là pour faire mijoter les gens et me faire montrer par la police."

Mort en "martyr"

Toujours selon ce témoignage, Benjamin H. aurait jeté sa carte d'identité aux policiers avant d 'ouvrir la porte et de faire face aux agents de la PAB.

LE RAPPEL DES FAITS DE MARDI MATIN

QUI EST BENJAMIN HERMAN ?

Vos commentaires