En ce moment
 

La maman de Soraya, policière tuée dans l'attaque à Liège, s'est recueillie là où sa fille a perdu la vie: "Je voulais savoir" (vidéo)

Au lendemain de l'attaque survenue à Liège et qualifiée officiellement d'assassinats terroristes, l'heure était au recueillement à Liège. Tout d'abord devant le café où les deux policières ont été lâchement abattues. La maman de Soraya, une des policières, est venue s'y recueillir.

Bernadette est venue sur les lieux où sa fille été lâchement assassinée. Pour elle, il s'agit d'une épreuve très difficile. Accompagné de son fils, Kamel, la maman de Soraya se recueille devant l’autel improvisé et tente de contenir sa douleur. "C'est important de savoir, dit-elle, très éprouvée, au micro de nos reporters Sébastien Rosenfeld et David Muller. On ne m'a pas raconté grand-chose. Je sais que dans les médias, ce n'est pas joli. Je ne peux pas la voir, je ne peux pas lui dire au revoir".

"On voulait savoir où ça s'était passé", ajoute Kamel.

Les filles de Soraya sont désormais orphelines

Courageuse, combattive, amoureuse de son métier, Soraya était entrée dans la police en 1994. Elle avait des jumelles de 13 ans déjà orphelines de leur papa. "Elle aimait ses enfants, elle aimait son métier, poursuit la maman de Soraya. Elle a trop aimé son métier. Elle avait le sens du devoir et elle n'a pas été récompensée".


Liège rend hommage aux victimes

Cet après-midi, Liège a rendu un vibrant hommage aux victimes de la tuerie. Ouvert depuis 10h00, le registre de condoléances installé dans le hall de l'hôtel de Ville de Liège a été pris d'assaut par la population à un point tel que, pour éviter la formation de trop longues files, un second registre a été ouvert peu avant l'hommage rendu à 13h00 par les Liégeois aux trois victimes du tueur Benjamin Herman.
 

Vos commentaires