En ce moment
 
 

La police fait feu lors d'une course-poursuite à Juprelle: "La passagère était à moitié consciente", raconte Michaël (vidéo)

  • Une femme blessée par balle après une course-poursuite à Juprelle

  • La police fait feu lors d''une course-poursuite à Juprelle: deux témoins de la scène

 

Une course-poursuite entre une voiture et la police s'est achevée dimanche matin à Juprelle, en province de Liège, a confirmé le parquet liégeois.

"A Slins, rue Jean Tasset, la rue est bloquée. Il doit y avoir quelque chose de grave", nous a signalé Stephan via notre bouton orange Alertez-nous. 

L'accès à la rue Jean Tassais à Slins, sur la commune de Juprelle, était en effet bloqué en matinée par les forces de l'ordre. Ce blocage a fait suite à une course-poursuite entamée à Hasselt entre la police et un véhicule. 

Pour mettre fin à celle-ci, les policiers ont fait feu. A bord de la voiture, trois jeunes d’une vingtaine d’années. Une passagère se trouvant à l'arrière de la voiture a été touchée.

Michaël, un habitant de la rue Jean Tassais, a porté secours à la passagère blessée. Il a raconté au micro de notre journaliste Samuel Ledoux comment il est intervenu. 

"J’ai vu la voiture arrêtée. Une jeune femme était à l’arrière du véhicule, sur la banquette arrière. Visiblement, elle était à moitié consciente. Elle avait du sang autour d’elle. Je suis intervenu pour évaluer les blessures et voir s’il fallait appliquer une première pression. Les secours ont été appelés à ce moment-là. Le 112 m’a donné quelques consignes au téléphone, pour les premiers gestes à prodiguer. On a ensuite attendu que les secours arrivent", explique-t-il.

Il poursuit: "La passagère avait une plaie au niveau du cou. On voyait l’impact de balle dans le véhicule. L’hémorragie était assez limitée. On n’était pas en situation de grande urgence. On a gardé notre calme, ce qui était fort important, pour garder la victime consciente jusqu’à l’arrivée des secours. Elle était désorientée. On ne savait pas faire plus que ça. Le conducteur et l’autre passager étaient hors du véhicule et ne savaient pas quoi faire."

Transportée à l’hôpital, les jours de la passagère ne sont pas en danger. Les jeunes n’étaient pas connus de la justice. Le policier qui a tiré, sera entendu demain. Le parquet a ouvert une enquête.

Vos commentaires