En ce moment
 
 

La police recherche un couple qui se baladait autour du lac de Warfaaz à Spa: "On n’est pas au stade de devoir fouiller le lac"

Dans le cadre d’une enquête judiciaire, un appel à témoin est lancé à l’attention d’un couple qui, ce lundi 25 novembre 2019 vers 18h00, se baladait autour du lac de Warfaaz à Spa (province de Liège).

Il s’agit d’un homme et d’une femme âgés d’environ 25 ans et tous deux vêtus de sombre. La dame portait aussi une écharpe blanche. L’homme tenait un Maxi-cosi à bout de bras.

Toute cette histoire est partie d’un témoignage que la police a recueilli. "Deux personnes qui étaient autour de ce lac ont vu un couple avec un Maxi-cosi. Des choses les ont interpellés et ils ont donc prévenu la police", a expliqué Gilles de Villers Grand Champs, le procureur de division verviétois, au micro de notre journaliste Vincent Jamoulle. Deux témoins les ont aperçus une première fois, puis une deuxième un peu plus tard. Cette fois, l'homme n'a plus de Maxi-cosi dans les bras.

La police a ainsi décidé de monter un dossier de disparition. "Cela a justifié l’appel à témoin qui a été diffusé ce mercredi auprès des médias. Nous n’avons pas beaucoup d’informations à ce stade. A priori, il n’y a rien de particulièrement suspect qui ressort de ces témoignages, mise à part une interpellation par rapport à un couple. Une enquête a démarré tout de suite avec la cellule disparition de la police. L’objectif est d’identifier les personnes qui avaient ce Maxi-cosi pour pouvoir les entendre et pouvoir boucler le dossier si tout est rentré dans l’ordre. On n’est pas au stade où il faut fouiller le lac", a précisé Gilles de Villers Grand Champs.

La police a visionné les images des caméras de surveillance d'un restaurant situé au bord du lac, sans succès. L'objectif est d'identifier le couple pour comprendre ce qui s'est réellement passé. 

Si les personnes se reconnaissent, la police leur demande de prendre contact avec les services d'enquête via le numéro gratuit 0800/30.300.

Il est également possible de réagir via email: avisderecherche@police.belgium.eu.


 
 

Vos commentaires