En ce moment
 
 

La traditionnelle traversée hivernale de la Meuse beaucoup plus compliquée malgré le soleil: voici pourquoi (vidéo)

Une petite centaine de nageurs a relevé le défi dimanche matin de traverser la Meuse à Huy, sur une distance de 120 mètres. Un défi plus compliqué que d'ordinaire en raison du beau temps.

Ces nageurs n'ont pas hésité à se jeter à l'eau. C'était ce dimanche matin, lors de la traditionnelle traversée de la Meuse, à Huy. Avec une météo beaucoup plus clémente que les années précédentes. Ce qui est un défi plus difficile que d'habitude. "Il fait extrêmement beau pour un mois de février, il fait 15°C et il y a un grand soleil", précise notre journaliste Julien Modave en direct de la Meuse. "L'eau est à 6°C. Il faut surtout faire attention au choc thermique: quand on plonge, on perd 10°C. En fait, c'est plus facile de plonger quand il fait froid car l'eau paraît plus chaude. Ici, il faut aussi faire attention au courant, de 4 km/h. Ce n'est pas énorme mais cela demande une grosse débauche d'énergie de la part des participants. A la sortie, de l'autre côté de la rive, ils sont fatigués, bien sûr, mais tous nous disent qu'il s'agit d'un bain de jouvence. Et quand on voit que certains participants ont plus de 70 ans, on a tendance à les croire!".

Vos commentaires