En ce moment
 
 

La Wallonie compte une nouvelle ville

 
 

Connue pour accueillir l’arrivée de Liège-Bastogne-Liège ou pour ses anciens bourgmestres Michel Daerden et Stéphane Moreau, la commune d’Ans, en périphérie de Liège, va devenir une ville. Le parlement wallon a approuvé mercredi à l'unanimité un décret en ce sens déposé par les députés régionaux André Frédéric (PS), Philippe Dodrimont (MR), Veronica Cremasco (Ecolo) et Alda Greoli (cdH) à la suite d'une démarche entreprise par les autorités communales.

Une des conditions est dictée par les Nations Unies : dépasser les 20.000 habitants, ce qui est largement acquis avec 28.373 habitants au 1er janvier 2020. "Il y a aussi la superficie de la commune mais surtout le service à ses citoyens, que ce soit en termes d’infrastructures sportives, culturelles, de mobilité, …" détaille le bourgmestre Grégory Philippin.

Ce qui va changer ? L’hôtel communal va devenir l’hôtel de ville. Avec des plaques signalétiques à remplacer ou "le changement du papier à en-tête", ajoute le directeur général de l’hôtel de ville ansois, François Santos Rey.

Rien d’autre ne changera pour les citoyens comme pour les élus. Pas d’augmentation salariale donc : "Évidemment que non", précise M. Philippin.

Mentionnée dans l’Histoire pour la première fois en 1085, Ans est aujourd’hui la 5ème localité la plus peuplée de la province de Liège derrière Liège, Seraing, Verviers et Herstal. La 88ème au niveau national, entre Nivelles et Sambreville.


 




 

Vos commentaires