En ce moment
 
 

Le marché de La Batte a repris à Liège: "Les gens sont vraiment HEUREUX de le retrouver"... mais le bilan est mitigé

Dimanche avait lieu la réouverture de l'emblématique marché de la Batte à Liège. Seuls 50 marchands sur les 80 abonnés habituels étaient présents. Une réouverture mitigée pour les commerçants qui ont indiqué que les clients n'étaient pas nombreux.

Liège n'était plus tout à fait la même le dimanche depuis la fermeture du marché de La Batte. Cette époque est aujourd'hui révolue puisque le plus ancien marché du pays a rouvert aujourd'hui. Une réouverture partielle: 50 échoppes sur 300 marchands habituellement et maximum 400 visiteurs en même temps.

"Le public était en attente, affirme Elisabeth Fraipont, échevine du commerce de la Ville de Liège (MR). Je peux vous dire que pour être à l'entrée depuis 8h, les gens étaient vraiment en demande de La Batte et sont vraiment heureux de retrouver leur Batte." Chaque semaine, ils sont 300 à s'installer sur les 10.000 mètres carré d'échoppes le long des quais. En limitant à 50 le nombre de marchands, La Batte a dû faire l'impasse sur tout le secteur non-alimentaire. "Je ne vis que des marchés, explique Dany Roffredo, vendeur de linge de maison. Je fais 5 marchés par semaine et La Batte, c'est 40% de mon chiffre d'affaires."

Même chose pour les snacks à emporter. Interdiction de manger sur le parcours, même en marchant. "D'habitude, je n'emballe jamais sur La Batte, confie Michel Lapaix, gérant d'un foodtruck. Ils ont le plaisir de manger au bord de l'eau, se promener… Un hamburger et des frites emballés, ça ne convient pas."

"J'avais peur d'avoir trop de monde"

D'autres revoient leurs clients. "J'avais franchement peur d'avoir trop de monde, affirme Julien Dehalleux, rotisseur. Les gens sont confinés chez eux. Je me mets à leur place. Ils ont tout de même passé des moments difficiles. J'imagine les gens qui sont dans un appartement avec un petit balcon. On leur permet de venir le dimanche à La Batte. Je suis partant aussi à leur place."

Cette réouverture est un premier test pour la Ville qui envisage déjà des pistes pour les prochaines semaines. "Plusieurs marchés de 50, ce n'est pas possible parce que c'est créer un nouveau silo, explique Willy Demeyer, bourgmestre de Liège. Ce n'est pas dans la logique du Conseil national de sécurité."

Le chiffre d'affaires n'est pas très bon

Au total, 50.000 visiteurs se promènent tous les dimanches sur La Batte. Des Belges, mais aussi des Italiens, Espagnols, Allemands… Un public cosmopolite qui restera encore un peu à la maison avant de revenir en cité ardente. Le bilan de cette première matinée de réouverture est mitigé, comme l'explique Leonard Monami, président de la Fédération Nationale du Commerce Ambulant. "Ceux qui sont là sont contents de l'être et ceux qui n'y sont pas ne sont pas contents. Au niveau du chiffre d'affaires, ça n'a pas été très bon aujourd'hui, mais il fallait bien recommencer un jour et ils sont contents d'être là, malgré qu'ils n'ont pas vendu. Je déplore seulement qu'il y avait seulement 200 personnes dans chaque allée, ce que je trouve peu, tenant compte de la superficie de La Batte. C'est discriminatoire par rapport aux grandes surfaces. Et je déplore aussi qu'il n'y ait pas de démonstrateurs et de non-alimentaire."

 

Vos commentaires