En ce moment
 

Un collègue du policier Amaury Delrez tué à Spa s'exprime: "Tu faisais partie d'une grande famille"

Un collègue du policier Amaury Delrez tué à Spa s'exprime:

L'émotion est vive à Spa. Les habitants de la cité thermale sont sous le choc après le décès, en intervention, aux petites heures dimanche matin, du policier Amaury Delrez.

Ce père de trois enfants était actif au sein de la zone Fagnes. Avenue Reine Astrid, là où il a été abattu vers 02h00, des Spadois ont, d'initiative, déposé des fleurs pour lui rendre hommage.

Sur la page Facebook de la zone de police des Fagnes, un collègue d’Amaury Delrez a, de son côté, tenu à lui rendre un vibrant hommage ce lundi matin sur le réseau social.

"Amaury, j'ai tellement de chose à dire mais ma tête est tellement confuse, mon cerveau est en compote, la nuit passée tu t'es endormi éternellement, et cette nuit-ci c'est moi qui n'arrive pas à dormir. Qui aurait cru qu'un jour je ne puisse pas fermer l’œil de la nuit parce que je pense à toi, à l'intervention, à ton épouse, à tes enfants", a-t-il écrit.

"Dans 3 heures, je serai au bureau, je ne me réjouis vraiment pas, j'appréhende tellement ce lundi matin. Je suis gestionnaire de la page Facebook de la zone, tu verrais le nombre de personnes qui pensent à toi, tu pourrais te rendre compte qu'il est bien vrai que tu faisais partie d'une grande famille, ce terme grande famille n'est donc pas un vain mot. Mais en tant que collègue moi personnellement c'est à ta famille que je pense, je suis effondré. Quel vide tu vas laisser, le boulot ne sera jamais plus pareil, c'est sur tu vas laisser une cicatrice à nous tous tes collègues, qui ne se refermera jamais, notre carrière à tous sera chamboulée pour toujours. Tout comme toi je suis papa, tu es parti dans la nuit du jour de l'anniversaire de ma fille, chaque année je penserai à toi et à tes enfants aussi en ce 25-26 août. Bye mon pote."

Rappel des faits

Selon les premiers éléments d'enquête, un groupe de Néerlandais a été refoulé à l'entrée d'un café de Spa. Une altercation a alors éclaté et la police a été appelée pour intervenir. Le groupe de Néerlandais se serait alors engouffré dans un véhicule. On évoque un taxi dans lequel se trouvaient déjà deux clients. Une patrouille de police a réalisé le contrôle de ce véhicule et c'est à ce moment-là que le drame s'est produit.

D'après le parquet de Liège, le policier a été abattu par un des passagers du véhicule. Le conducteur a, lui, déjà été entendu par les enquêteurs. Sous le choc, il n'a pas pu donner de précision sur l'identité du tireur, la scène s'étant passée dans son dos.

L'enquête pourrait néanmoins progresser étant donné que les deux clients du taxi ont répondu à l'appel à témoins lancé par la police. Ces deux personnes sont interrogées. De plus, un Néerlandais très éméché a été arrêté à une trentaine de kilomètres du drame. "Il sera à nouveau entendu lundi", a dit la police.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires