En ce moment
 
 

Les secours d'Ampsin se dotent de deux trottinettes électriques: "Elles nous permettent de nous déplacer assez rapidement"

On parle régulièrement des soucis de sécurité que les trottinettes électriques peuvent causer. Et pourtant, en province de Liège, des secouristes roulent dorénavant en trottinettes. Le poste de secours de la Croix-Rouge d'Ampsin vient d'en recevoir deux. Ils disent n'en retirer que du positif. C'est une première en Wallonie.

C’est dans l’air du temps et très efficace à la fois. Depuis une semaine maintenant, les secouristes de la Croix-Rouge d’Ampsin circulent sur des trottinettes électriques. Premier avantage: la rapidité. Michel Gustin, Responsable Croix-Rouge du centre de secours Hesbaye-Condroz: "Elles nous permettent de nous déplacer assez rapidement. Ca varie entre 0 et 25 km/h. Il faut bien se dire que dans la foule nous n'allons pas circuler à cette vitesse-là. Ce sera une vitesse adaptée qui nous permettra d'arrivé sans être trop essoufflé pour porter assistance à une victime." 

Des trottinettes qui conviennent très bien sur certains événements comme des brocantes, des fêtes foraines, des festivals. Là où il y a tout simplement du monde, et où il est difficile de circuler en ambulance. Mégane Mucie, Secouriste-Ambulancière, fait savoir: "C'est très facile à manipuler. On sait se faufiler à côté de chaque personne. Ca se plie très vite." Avec un poids léger, ces trottinettes sont aussi plus faciles à utiliser que des vélos. Michel Gustin, ajoute: "Ce qu'on recherche, c'est la facilité de transports. La trottinette fait 10 kilos et elle peut se mettre dans le coffre d'un véhicule. Par rapport à un VTT, il faudrait une camionnette. C'est un problème de logistique." Coût de l’investissement: 1.300 euros. Financé par une récolte de dons

Vos commentaires