En ce moment
 

Liège: 12 mois requis contre une femme qui avait annoncé une agression sur Facebook

Liège: 12 mois requis contre une femme qui avait annoncé une agression sur Facebook

Le parquet a requis jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de 12 mois de prison avec sursis contre une Liégeoise âgée d'une trentaine d'années poursuivie pour avoir porté des coups et blessures à deux femmes avec la circonstance aggravante de préméditation. L'agression avait été annoncée par la prévenue sur Facebook.

Les faits s'étaient déroulés le 11 juillet 2018 dans le "carré" de Liège. Une première jeune femme avait été ciblée par la violence de la prévenue qui était ivre et qui s'était énervée à l'issue d'un jeu de séduction réalisé entre plusieurs personnes. La prévenue s'était précipitée sur la jeune femme et avait pratiqué une manœuvre d'étranglement avec une ceinture. Elle avait ensuite violemment projeté la victime au sol. Quelques minutes plus tard, la prévenue avait agressé une autre femme par surprise.


Une annonce sur Facebook

Elle s'était précipitée vers elle avant de lui porter un coup de poing par derrière, dans la nuque. La victime était tombée au sol. L'enquête avait démontré que cette seconde agression était préméditée. A la suite d'un ancien conflit, la prévenue avait annoncé sur Facebook qu'elle allait s'en prendre à elle lorsqu'elle la rencontrerait. Les deux scènes s'étaient déroulées en présence de nombreux témoins qui avaient relevé la violence gratuite et imprévisible de la prévenue.

Le parquet a souligné que la prévenue était défavorablement connue dans les cafés de l'endroit et qu'elle présente des antécédents spécifiques. Le substitut a requis une peine de 12 mois de prison assortie d'un sursis probatoire. L'avocat de la prévenue a soutenu que sa cliente avait été provoquée et qu'elle avait commis les faits en réaction à des moqueries. Il a sollicité la suspension du prononcé ou une peine avec sursis. Le jugement sera prononcé le 17 janvier.

Vos commentaires