En ce moment
 
 

Liège: l'entreprise Honeywell va fermer ses portes

Liège: l'entreprise Honeywell va fermer ses portes
© Googlemaps

La direction d'Honeywell (ex-Elster Cogegaz) a confirmé lundi la fermeture définitive de l'entreprise au 30 septembre prochain, a-t-on appris de sources syndicales. Vingt-trois travailleurs (20 ouvriers et 3 employés) sont licenciés. La société liégeoise était spécialisée dans la fabrication et l'entretien des petites cabines urbaines de gaz.

Cette décision a été confirmée lors d'une réunion entre direction et syndicats dans le cadre de la phase 2 de la procédure Renault entamée en mars dernier. La rencontre faisait suite à l'annonce faite par la direction de stopper toute production de ces petites stations de mesurage et de réduction de pression de gaz. Le carnet de commandes était pourtant rempli et une mission de sous-traitance pour ORES et RESA avait été confiée à la société.

Ce lundi, les représentants des travailleurs ont obtenu des indemnités de licenciement supérieures à celles accordées en 2017 lorsque le secteur "électricien", fort d'une vingtaine de travailleurs, avait été fermé. L'entreprise annonçant à l'époque sa volonté de pérenniser le secteur gaz avant de se rétracter deux ans plus tard.

Sur les 29 travailleurs de l'entreprise, cinq employés préservent leur emploi et presteront par la suite à Grâce-Hollogne. Un des ouvriers était, lui, admissible à la prépension. Une partie des vingt ouvriers licenciés a déjà retrouvé un nouvel emploi grâce à leurs qualifications, assure-t-on de source syndicale. La direction a également annoncé lundi en réunion qu'elle souhaitait garder un ouvrier pour assurer l'entretien des cabines existantes.

Le protocole d'accord doit être entériné le 26 août prochain.

Vos commentaires