En ce moment
 

Liège: une fillette virtuelle permet de piéger un pédophile, il détenait plus d'une centaine d'images pédopornographiques

Liège: une fillette virtuelle permet de piéger un pédophile, il détenait plus d'une centaine d'images pédopornographiques

Dans l'actualité judiciaire, le tribunal correctionnel de Liège a acquitté -en partie- un homme accusé de pédophilie.

Un Liégeois âgé de 68 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Liège après avoir commis des faits d'atteinte aux mœurs en ayant facilité la débauche d'enfants mineurs et de détention de matériel à caractère pédopornographique. Il écope d'une peine de 10 mois de prison avec sursis probatoire et d'une amende de 6.000 euros avec sursis.

Le prévenu avait été dénoncé par l'organisation non gouvernementale "Terre des Hommes" qui avait développé un système permettant de démasquer les pédophiles surfant sur Internet et plus particulièrement sur les sites favorisant les échanges par système de webcam.

L'ONG avait créé le profil virtuel d'une jeune fille âgée de 10 ans et était rentrée en contact avec le prévenu en 2013. Adepte de la pornographie sur Internet, cet homme avait été attiré par ce profil qui annonçait que la jeune fille était originaire des Philippines et qu'elle pouvait se livrer à un show de nu, en caméra privée, avec une sœur âgée de 8 ans.


Plus d'une centaine de photos pédopornographiques

L'ONG "Terre des hommes" qui se cache derrière cette enfant alerte la police. Plusieurs mois plus tard, les enquêteurs découvrent près d'une centaine de photos pédopornographiques sur l'ordinateur de cet homme. Des photos sur lesquelles on voit de très jeunes filles.

L'enquête avait démontré que le prévenu s'était livré à une démarche similaire sur une jeune fille de 17 ans et qu'il détenait sur ses ordinateurs 156 images assimilées à de la pédopornographie. Les faits relatifs à la débauche de deux enfants mineurs, mis en évidence grâce à un procédé virtuel, n'ont pas été déclarés établis.


10 mois de prison avec sursis

Mais le prévenu a été condamné pour avoir tenté de débaucher une jeune fille de 17 ans ainsi que pour détention de matériel pédopornographique. Il a écopé d'une peine de 10 mois de prison avec sursis probatoire et d'une amende de 6.000 euros avec sursis.

Vos commentaires