En ce moment
 
 

Madison, 14 ans et harcelée sur Facebook, met fin à ses jours à Herstal: sa demi-soeur témoigne

  • Harcelée sur un réseau social, la jeune Madison s

  • Même mineurs, les harceleurs peuvent être punis sévèrement par la justice

  • Les réseaux sociaux, un danger pour les jeunes plus fragiles

 
 
 

Nouveau cas de suicide d'un jeune, harcelé sur les réseaux sociaux. Madison avait 14 ans. Persécutée par ses camarades, cette adolescente de Herstal s'est suicidée mardi dernier. Ces proches, effondrés, tiennent aujourd'hui à dénoncer à leur tour les dangers de ce type de comportements.  

Nouveau cas de suicide d'une adolescente harcelée sur Facebook. Madison n'avait que 14 ans et elle s'est pendue, comme le dévoile SudPresse. "Sa maman qui est une amie est détruite ! Il n’y a pas de mot assez fort pour décrire la peine dans laquelle nous sommes !", nous fait savoir une internaute proche de la famille de la victime via la page Alertez-nous.


Des pressions subies depuis l'école primaire

Sa maman l'a retrouvée mardi après-midi dans la cage d'escalier. Un nouveau drame lié à du harcèlement. La jeune liégeoise -qui fréquentait le collège Saint-Lambert- faisait l'objet d'insultes et d'humiliations depuis très longtemps de la part d'une de ses camarades. Les faits dataient apparemment de l'école primaire. Et la présence de Madison sur les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram n'a rien arrangé.


"Tu n’es rien sur terre, tu n’aurais jamais dû exister"

Malgré une situation familiale un peu compliquée, l'adolescente était décrite comme une jeune fille souriante. Rien dans son comportement ne laissait présager un tel geste. Nancy Gilon, demi-sœur de Madison, s'est confiée au micro de Mathieu Langer pour le RTLinfo 13 heures: "Ça vient de là. Ça part de petites insultes anodines comme ‘tu es moche’ comme chaque enfant peut en dire, à ‘tu n’es rien sur terre, tu n’aurais jamais dû exister, va te pendre.’ " Et de poursuivre: "J’ai eu beaucoup de petites filles qui sont venues me trouver sur Facebook suite au décès de ma petite sœur. Elles m’ont dit qu’elles étaient victimes de harcèlements, qu’elles avaient pensé comme ma petite sœur à se suicider. Maintenant au vu des circonstances, ce n’est plus une idée qu’elles ont en tête même si le harcèlement est toujours présent." Samy Jovanovic, le beau-frère de Madison ajoute: "Elle était gentille et joyeuse. Elle était heureuse. On n’aurait jamais pu croire qu’une chose pareille pouvait arriver."

Ses funérailles se dérouleront demain, à 11h, à la Chapelle des Monts, à Herstal.


Laura, 12 ans, s'était suicidée en décembre dernier

Hier sur notre site, nous vous parlions de Laura. Le 3 décembre dernier, Laura, 12 ans, mettait fin à ses jours dans sa chambre, après avoir été harcelée pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, ses parents se battent pour lutter contre le harcèlement. Ils reçoivent beaucoup de témoignages de soutien, dont une vidéo hommage à leur petite fille.

Madison

Rappelons qu'en cas de harcèlement, il existe un service "écoute pour enfants" que l'on peut contacter au numéro gratuit 103 tous les jours entre 10h et minuit. 


 




 

Vos commentaires