En ce moment
 

Policier abattu à Spa: les premières images d'Yvo Theunissen, le principal suspect

Ce matin Yvo Theunissen, le principal suspect dans le meurtre d'un policier à Spa, était présenté devant la chambre du conseil afin de déterminer s'il reste ou pas en détention. La décision de la chambre est attendue dans le courant de la journée.

Le principal suspect dans le meurtre d'un policier à Spa est passé devant la Chambre du conseil ce matin. Il a maintenu sa version des faits et a évoqué un trou noir au moment des événements. La chambre du conseil de Verviers a confirmé ce vendredi le mandat d'arrêt à charge d'Yvo Theunissen. Les caméras de RTLinfo étaient sur place et ont pu capter les premières images du suspect.

Je n’ai pas l’impression de reconnaitre Yvo Theunissen

Renouad Molders-Pierre, avocat d’Yvo Theunissen, était au micro de Mathieu Langer pour le RTLinfo 13 heures. Il indique: "A l’heure actuelle, il est très choqué. Il tente de rassembler ses souvenirs. Il souhaite avant tout collaborer avec les services d’enquête." L'avocat poursuit: "Nous sommes assez surpris qu’hier, alors que nous avons consulté le dossier répressif tout au long de la journée, c’est finalement le journal télévisé qui nous a fait part de l’élément le plus important, à charge ou à décharge on ne le sait pas encore. Encore une fois, la presse semble mieux informée que les différents acteurs judiciaires."

Diffusée en exclusivité sur notre site, la vidéo dont parle l’avocat montre un individu en fuite, peut-être le suspect ou l’un de ses complices. "Si on regarde bien, juste avant de lever ses mains sur sa tête, il semble regarder vers la gauche et jeter un élément vers les différents véhicules garés. En ce qui me concerne, je n’ai pas l’impression de reconnaitre Yvo Theunissen. Je peux évidemment me tromper", conclut l'avocat.

Par ailleurs, le frère et l'ami du principal suspect du meurtre d'Amaury Delrez, le policier abattu à Spa dans la nuit de samedi à dimanche, restent en détention, a annoncé jeudi le procureur d'Amsterdam. La Belgique a demandé aux Pays-Bas de lui livrer les deux individus dans le cadre de l'enquête. Les deux hommes ont été arrêtés cette semaine aux Pays-Bas. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans la fusillade au cours de laquelle un inspecteur de police a perdu la vie le week-end dernier à Spa. Le principal suspect, Yvo T., un Néerlandais résidant au Limbourg (néerlandais), a été arrêté dimanche matin. Il se trouvait avec son frère et un ami samedi soir à bord d'un taxi dans lequel ils avaient pris place après s'être vu refuser l'accès à un café, près duquel il avait exhibé une arme. Un peu plus tard, il aurait tué un policier à l'aide de cette arme.

Le procureur a précisé que les deux suspects sont placés en "détention pour remise". Le ministère public néerlandais dispose dorénavant de nonante jours pour décider de livrer ou non les deux individus à la Belgique.

Vos commentaires