En ce moment
 
 

Pas de chance pour Stéphanie: elle n'a pas pu remplir son rôle d'assesseur à Liège et devra payer 250€ (vidéo)

Les prochaines élections approchent. Vous allez peut-être être convoqués comme assesseur. Si vous n'avez pas d'empêchement valable, il vaut mieux vous y rendre, sous peine d'amende. Le parquet de Liège vient de faire les comptes. Sur 1.100 absents, 750 personnes devront s'acquitter de 250 euros.

Aux élections précédentes, Stéphanie était censée endosser le rôle d'assesseur. Mais la jeune Liégeoise a pris le risque de ne pas se présenter le jour J: elle estime avoir eu un empêchement. "J'étais prête à y aller, mais ma compagne a eu une crise d'angoisse la veille et le petit était malade, j'ai donc préféré rester auprès d'eux", a-t-elle expliqué au micro de RTLINFO.

Mais ce n'est pas une excuse valable, selon la justice. Seul un certificat médical ou l'attestation d'un employeur sont acceptées ou alors il faut pouvoir justifier une problématique sérieuse, qui sera analysée au cas par cas. Stéphanie a donc reçu la lettre tant redoutée: l'amende de 250€ pour non-respect du devoir citoyen.

En effet, la justice a décidé de sévir. Sur les 1.100 absents dans les arrondissements de Liège, Huy et Verviers, plus de 750 n'ont pas de justification jugée acceptable. Ils doivent donc payer 250€ avant la fin du mois. "On se rend compte qu'il y a énormément de situations où c'est par convenance personnelle qu'on ne se présente pas, explique Nathalie Vandeweerd, premier substitut du procureur du roi à Liège. Parce qu'on a autre chose à faire de son dimanche, parce qu'on n'a pas envie. Ça, c'est inacceptable car c'est toute la machine électorale qui est grippée".

La convocation doit être envoyée par recommandé. Difficile donc de dire qu'elle n'a pas été reçue. Les citoyens qui sont dans l'impossibilité de se présenter en tant qu'assesseurs ont 48H pour se désister avec une bonne excuse.

Vos commentaires