En ce moment
 

Plusieurs plaques d'hommage aux anciens combattants volées dans la région de Liège: "Ce sont de véritables crapules qui ne respectent rien" (vidéo)

A Liège, plusieurs plaques d'hommage aux anciens combattants ont été arrachées et volées ces derniers jours. Des plaques en métal disposées près des monuments aux morts. Des associations proposent une récompense à qui les retrouvera. Un reportage de nos journalistes Fanny Dehaye Guillaume Fraikin et Philippe Lefever pour le RTL INFO 19H.

Inaugurée mercredi, c'est désormais devant une stèle nue sans son fusillé que sont déposées les gerbes de fleurs. La Chartreuse, proie d'une bande organisée intéressée par le bronze de la statue. "C'est quelque chose qui est profondément choquant, ce sont de véritables crapules qui ne respectent rien", enrage Louis Maraite, échevin à la ville de Liége, au micro de nos journalistes Fanny Dehaye Guillaume Fraikin et Philipp Lefever.

Le lieu de mémoire, candidat potentiel au patrimoine mondial de l'UNESCO, n'est pas le seul visé. Dans la région, plusieurs monuments commémoratifs ont été privés de leur plaque mais surtout du devoir de mémoire comme notamment à Chaudfontaine: les noms des militaires morts pour la patrie ont été décrochés un à un.

Un scandale pou la Défense. "Ce sont des monuments qui honorent nos ancêtres qui se sont battus pour notre liberté et alors ce qui est assez rageant c'est que certaines personnes sans scrupules se permettent de les dégrader et de les voler pour du métal", s'offusque Pierre Parent, commandant de la Province de Liège, toujours au micro de nos journalistes.

Solidaires, citoyens et autorités tentent de retrouver les malfrats grâce à une récompense. "Je pense que c'est symbolique. L'idée c'est de motiver tout qui aurait un renseignement à donner a se faire connaitre", indique Louis Maraite.

Ces vols à répétition poussent la Défense et les autorités à une réflexion: remplacer le bronze par du plexiglas. Certaines stèles en disposent déjà.

Vos commentaires