En ce moment
 

Policier abattu d'une balle dans la tête à Spa: le tireur présumé et ses deux acolytes ont été arrêtés

Policier abattu d'une balle dans la tête à Spa: le tireur présumé et ses deux acolytes ont été arrêtés

Les trois Néerlandais mêlés au meurtre du policier Amaury Delrez sont désormais entre les mains de la justice. En effet, les deux amis qui accompagnaient le tueur présumé auraient été arrêtés par la police. Le parquet de Verviers a confirmé l'information lundi après-midi.

L'enquête sur la mort du policier Amaury Delrez progresse. Selon le parquet de Verviers, les deux suspects principaux recherchés dans le cadre de cette affaire sont désormais interpellés. Par ailleurs, le déroulement des faits est dorénavant plus clair.

Dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe de Néerlandais a été refoulé à l'entrée d'un café de Spa. Une altercation a alors éclaté et la police a été appelée pour intervenir. Le groupe de Néerlandais, composé de trois hommes, se serait ensuite engouffré dans un taxi dans lequel se trouvaient deux clients. Une patrouille de police a réalisé le contrôle de ce véhicule et c'est à ce moment-là que le drame s'est produit.


L'individu ayant tiré est Yvo Theunissen

D'après le parquet de Liège, le policier Amaury Delrez a été abattu par un de ces trois Néerlandais. Ce tireur présumé est Yvo Theunissen. Il aurait lui-même été blessé par un tir de riposte d'un collègue d'Amaury Delrez. C'est cet individu que la police a retrouvé par la suite à quelques kilomètres des lieux du drame. "Il a été arrêté avec une blessure dans le ventre et était sous l’emprise de stupéfiants", avait rapporté notre journaliste Julien Modave, en direct dans le RTLINFO 13H. Cet individu était toujours en audition vers 18h, précise le parquet de Verviers, dans un communiqué.

Les deux acolytes ont été interpellés

Selon le parquet de Verviers, les deux autres Néerlandais sont désormais entre les mains de la justice. L'un s'est spontanément présenté dans un commissariat aux Pays-Bas, l'autre a été interpellé par la police, toujours aux Pays-Bas. "[Ces deux personnes] ont été privées de liberté et une procédure d’entraide judiciaire est actuellement en cours avec les Pays-Bas, avec qui la collaboration peut être qualifiée d’excellente", poursuit le parquet de Verviers.

Le conducteur du taxi a, lui, déjà été entendu par les enquêteurs. Sous le choc, il n'a pas pu donner de précisions sur l'identité du tireur, la scène s'étant passée dans son dos. Les deux clients du taxi, qui se sont retrouvés bien malgré eux sur les lieux du drame, ont également été entendus.

Vos commentaires