En ce moment
 
 

Les pompiers de Liège sont les plus rapides en Belgique: comment expliquer leur efficacité? (vidéo)

Les pompiers de Liège sont les plus rapides en Belgique: comment expliquer leur efficacité? (vidéo)
©RTL INFO

Les pompiers de Liège quittent leur caserne en moyenne 2 minutes et 17 secondes après avoir reçu un appel. Ils sont aussi les plus prompts à arriver sur les lieux d'une intervention.

Quand une alerte est lancée, la sirène retentit. Il faut alors partir rapidement et il ne faut que quelques dizaines de secondes aux pompiers liégeois pour s’équiper de leur casque et de leur tenue de protection, monter dans leur véhicule et quitter la caserne.

Dans notre reportage, sept minutes plus tard, ils sont arrivés sur les lieux de l’intervention. Les autres zones de secours mettent en moyenne deux fois plus de temps.

Chaque matin, c’est le même rituel. La journée débute par l’appel et les présences. Les instructions sont données. La trentaine de pompiers est répartie en différents services. Les hommes doivent vérifier leur matériel. Une centaine de véhicules est contrôlée quotidiennement.

"On vérifie l'ensemble du matériel qui concerne notre véhicule", indique Ludovic Dederix, un pompier stagiaire.

"C'est pour garantir que le matériel est en ordre de fonctionnement et complet. On vérifie l'inventaire des véhicules. Que chaque chose est à sa place pour être efficace, une fois qu'on arrive sur place", ajoute Emmanuel Belaire, major des pompiers de Liège.

Les pompiers liégeois couvrent 21 communes, soit 600.000 habitants au total. Ils effectuent 10.000 interventions par an. Seulement 8% concernent des incendies.

C’est par ailleurs au dispatching que les appels urgents arrivent.

"On regarde toutes les infos qui peuvent les aider. Si il y a un problème chimique, on regarder la direction du vent par exemple. On leur signale toutes les infos par radio", explique Stéphane Nys du service dispatching.

Une attention particulière est apportée à la formation et à l’entrainement. Durant leur garde de 24h, les pompiers font en moyenne 2h de sport. Pour conserver une bonne condition physique et rester rapide en intervention. Même en tenue de sport, ils sont toujours prêts à partir. "Malgré les séances de sport journalières, on reste en liaison radio pour réagir en cas d'intervention", précise Denis Honders, le capitaine des pompiers de Liège.

Car en intervention chaque minute est comptée. Il faut pouvoir se faufiler à travers la circulation pour gagner du temps.

La zone de secours de Liège possède 6 casernes en périphérie de la ville. 480 hommes tous professionnels dans la seule intercommunale d’incendie du pays.

Une manière de travailler qui a séduit de nombreux pompiers français, allemands et suisses et qui ont fait de Liège un exemple à suivre.

Vos commentaires