En ce moment
 
 

Recyparks saturés à Liège: "12.500 personnes par jour, c'est du jamais vu"

Recyparks saturés à Liège:
©Belga
 
CORONAVIRUS

Si vous comptiez vous rendre dans une déchetterie ce week-end, attention: certains recyparks sont remplis. A tel point qu’ils n’acceptent plus tous les types de déchet. En province de Liège, l’intercommunale de gestion des déchets, Intradel, conseille même de reporter sa visite au recypark.

Les files d’attente sont interminables. Depuis quelques jours, les 49 recyparks de la province de Liège sont pris d’assaut au point de saturer totalement la filière. "Le métal, samedi dernier, était vraiment saturé, raconte Murielle Baguette, agent Intradel. Les encombrants aussi, le bois, l’amiante, et puis les produits toxiques, les électro. Tout était un petit peu au ralenti et les gens, de mauvaise humeur."

Une hausse de fréquentation de 50%, plus de 12.500 personnes par jour, c’est du jamais vu. "12.500 c’est quelque chose qu’on n’a quasiment jamais connu, explique Jean-Jacques De Paoli, porte-parole d’Intradel. C’est hors des normes saisonnières comme on dit à la météo." "C’est très très fort comme affluence, ajoute Fernand, un autre agent. Parfois, on a plus de 80 mètres de file de voiture."

C’est en moyenne une voiture toutes les deux minutes qui entre sur le site. Une des explications de cette affluence record: la crise sanitaire du coronavirus. "Le Covid et les informations qu’on reçoit quotidiennement de la part des médias ou du Conseil National de Sécurité directement, font en sorte que peut-être que les gens s’imaginent que les recypark vont fermer dans 15 jours, trois semaines, un mois, ajoute Jean-Jacques de Paoli. Ils prennent les devants."

Impossible d’accepter tous les déchets. Certaines filières sont saturées. Mieux vaut donc se renseigner avant de vous rendre à la déchetterie.

 

 

Vos commentaires