En ce moment
 
 

Sart dit au revoir à Jenny, figure emblématique du village, qui ferme boutique: "Il n'y en a pas deux comme elle!"

 
 

C'est une page qui se tourne dans le village de Sart, sur la commune de Jalhay. La supérette située sur la place du village, face à l'église et la commune, a fermé ses portes ce mardi 31 aout. A sa tête, Jenny. Elle était gérante du commerce d'alimentation depuis 61 ans ! Elle en a aujourd'hui 82 et prend donc sa retraite.

Hier matin, les habitants ont tenu à lui faire une surprise. Ils se sont rassemblés devant le magasin et ont chanté une chanson à son arrivée. Jenny était très émue. Les habitants aussi. Certains la connaissent depuis des dizaines d'années, y allaient étant petits et y vont maintenant avec leurs enfants, petits enfants.

Amie, confidente, grand-mère de substitution... Plus qu'une simple commerçante, Jenny est une véritable enseigne dans le village. "C'est l'amie de tous ses clients. Elle connait tous ses clients et les appelle par leur prénom. C'est formidable. Il n'y en a pas deux comme elle !", lance une femme.

"Quand on manque de quelque chose, c'est toujours ici qu'on vient. On vient surtout aussi pour voir Jenny et pour les chiques", raconte une enfant.

Jenny avait fait la une de la presse ces derniers mois à cause d'oeufs qu'elle vendait. L'AFSCA l'avait contrôlée pas moins de six fois depuis le mois de juin dernier. Dans tous les cas, elle confie que ce qu'elle a fait, elle l'a toujours fait dans l'intérêt du client.

Les rayons sont désormais bien vides, mais c'est une Jenny sereine qui s'en va. "Si je peux faire plaisir encore quelque part, je le ferai", confie-t-elle.


 




 

Vos commentaires