En ce moment
 
 

Grève "émotionnelle" au dépôt Robermont du TEC Liège: un jet de pavé hier soir en est la cause

 
 

Plusieurs messages via notre bouton orange Alertez-nous faisaient état à l'aube d'une grève "émotionnelle" au sein du dépôt Robermont des bus du TEC Liège. Celle-ci a été ordonnée par le syndicat libéral CGSLB. Aucun bus n'est sorti depuis 4h et ne devrait circuler aujourd'hui. Un jet de pavé contre la vitre d'un bus de la ligne 23 hier soir en constitue la cause. Il ne s'agit pas du premier fait du genre, un autre s'est produit il y a peu, entraînant un arrêt de travail au dépôt de Jemeppe. Nous avons interrogé un chauffeur qui estime qu'il faut agir même si lui et ses collègues sont bien conscients qu'il n'est pas possible de mettre un policier ou un contrôleur dans chaque bus.

Les chauffeurs ne sont en rien les défouloirs de la situation difficile que nous vivons

"Les actes de ces derniers jours, les incidents que nous avons connus, des jets de pierre, une porte brisée par un voyageur qui lui donne un coup de pied, sont des actes inacceptables. Les chauffeurs ne sont en rien les défouloirs de la situation très difficile que tout le monde vit pour le moment", a réagi Carine Zanella, porte-parole des TEC Liège-Verviers. Un arrêt de travail d’un jour, les chauffeurs devraient reprendre le service dès demain.

Cet arrêt de travail d'une journée survient deux jours à peine après la grève nationale de lundi qui avait fortement affecté le TEC Liège où presqu'aucun bus n'était sorti. Les chauffeurs devraient reprendre le service dès demain.




 

Vos commentaires