En ce moment
 

RTL info a eu accès aux premières auditions de l'homme qui aurait tué un policier à Spa: il dit souffrir d'une maladie

RTL info a eu accès au contenu des premières auditions d'Ivo Theunissen, l'homme suspecté d'avoir abattu un policier à Spa dimanche dernier.

L'individu explique avoir des trous noirs et ne donne aucune explication sur les tirs et sur l'endroit où pourrait se trouver l'arme. Il dit avoir bu et pris des stupéfiants le jour du drame: il a passé la soirée dans un café avec son frère et un ami, jusqu'aux petites heures.

Ivo Theunissen avait très froid, il voulait prendre un taxi. Mais il ne sait pas s'il est vraiment monté dans une voiture. Il dit s'être retrouvé dans un bois. Il a alors aperçu une maison de vacances à laquelle il s'est présenté pour avoir un verre d'eau. Il l'a bu et a demandé un GSM pour appeler sa mère: il voulait que son père vienne le chercher, car il séjournait dans un camping non loin de là.

Il se serait alors endormi dans un canapé, et quand il s'est réveillé, tout est encore plus flou. Selon lui, les policiers étaient présents dehors. Ils lui auraient donné l'ordre de se coucher, et puis, plus rien. Ivo Theunissen ne donne aucune explication sur l'arme et sur les tirs.

Il dit qu'il a bu beaucoup de bières ce soir-là, et pris des stupéfiants à plus de cinq reprises. Lors de son interrogatoire, il était toujours dans un état second. Son avocat a d'ailleurs demandé que l'audition de son client soit interrompue car il s'endormait entre les questions.


Il garde le silence pour ne "pas commettre d'erreur"

Mais l'homme ne s'est pas contenté de ne pas répondre aux questions. Il a expliqué que s'il se taisait, c'était pour ne pas commettre d'erreur. Pour ne pas risquer de donner une version différente de la première. En effet, il ne se souvient pas de ce qu'il a déclaré aux policiers lors de son arrestation. Alors, quand la juge d'instruction l'a inculpé, il a répété ne se souvenir de rien, puis il a ajouté qu'il ne voulait pas aller en prison, qu'il n'était pas violent, qu'il n'avait jamais été condamné, mais qu'il était dépressif. Avant sa dépression, Ivo Theunissen était gérant d'un magasin de meubles.


Une maladie serait responsable de ses tremblements

Visiblement, durant son interrogatoire, l'homme tremblait beaucoup. La juge d'instruction lui a demandé pourquoi. Il a expliqué souffrir d'une maladie qu'il a appelée "tremor", et qu'il ne fallait pas voir dans ses tremblements le signe d'un quelconque manque de produits stupéfiants.

Toujours est-il qu'après avoir été hospitalisé, puisqu'il a reçu une balle dans le ventre, Ivo Theunissen attend désormais la chambre du conseil de vendredi à la prison de Lantin.

La police est, pour sa part, à la recherche de vidéos ou de photos qui auraient été prises par des témoins avant, pendant ou après le moment où M. Theunissen a tiré sur Amaury Delrez. "Qu'il s'agisse d'images de surveillance privées ou provenant de smartphones, elles peuvent receler des détails de nature à faire progresser l'enquête. La discrétion est assurée". Les personnes disposant de telles images ou photos sont invitées à les envoyer par mail à l'adresse avisderecherche@police.belgium.eu ou à prendre contact avec les enquêteurs via le numéro de téléphone gratuit 0800 30 300. 

Vos commentaires