En ce moment
 
 

Trafic dense à Liège suite à la fermeture du tunnel de Cointe inondé: "Avec le retour au travail et à l'école, cela ne va pas s'arranger"

Trafic dense à Liège suite à la fermeture du tunnel de Cointe inondé:
 
 

Ce lundi 30 août, c'est la rentrée pour beaucoup d'entre vous. Il faut reprendre le rythme et la route. A Liège, la circulation est particulièrement compliquée en raison de la fermeture du tunnel de Cointe. Et cela risque de ne pas s'arranger.

Au niveau de la mobilité, la rentrée ne s'annonce particulièrement pas simple du côté de Liège. Après les inondations de juillet, la circulation dans le centre-ville y est toujours perturbée.

Ce lundi matin, vers 7h, il y avait déjà pas mal de monde sur la route aux abords du tunnel de Cointe, au cœur de la cité ardente. "A cette heure-ci, la circulation reste relativement fluide à l’endroit où je me trouve, le pont de Fragnée, à deux pas du tunnel de Cointe qui est toujours fermé après avoir été inondé en juillet. Il ne va rouvrir qu’à la mi-octobre et, d’ici là, la circulation s’annonce très compliquée", a témoigné Justine Pons en direct sur les ondes de Bel RTL. "Et cette réouverture ne se fera que sous certaines conditions avec des limitations de vitesse et des bandes de circulation en moins", a ajouté la journaliste.

"C’est vraiment devenu un point noir de la circulation"

Il faut savoir que ce tunnel est emprunté par 80.000 véhicules par jour. Tout ce trafic est dévié vers les axes secondaires, notamment vers le pont de Fragnée. "La situation risque de se compliquer à l’heure de pointe. Les Liégeois qui empruntent ce pont ces dernières semaines le savent, c’est vraiment devenu un point noir de la circulation et avec le retour au travail et à l’école d’ici mercredi cela ne va pas s’arranger", a anticipé la journaliste. Le bourgmestre de Liège va d’ailleurs demander l’interdiction des poids lourd sur ces itinéraires pour tenter de fluidifier le trafic.

Cette situation est particulière à la ville de Liège. Partout ailleurs, cette semaine sera une période de transition avant une nouvelle phase de mobilité avec un trafic de plus en plus dense à partir de lundi prochain. L’Institut Vias recommande dès aujourd’hui de partir un peu plus tôt pour arriver à l’heure au travail.


 




 

Vos commentaires