En ce moment
 
 

Un garçon de 8 ans meurt après être tombé avec son copain d'un balcon à Bressoux: "Le propriétaire de l'immeuble n'est pas responsable"

  • Deux enfants sont tombés d''un balcon à Bressoux, l''un est décédé

  • Drame à Bressoux: tout le quartier est sous le choc

 

Un tragique accident s'est produit mardi soir vers 21h15 rue du Marché à Bressoux (Liège). Deux enfants de 8 ans sont tombés d'un balcon du deuxième étage d'un immeuble. L'un d'eux est décédé, l'autre a été gravement blessé.

Mardi soir, la locataire, une maman de deux enfants (un garçon de 8 ans et une fille plus âgée), accueillait un ami de son fils. Les deux garçons jouaient depuis un quart d'heure environ à faire des allers-retours entre le salon et le balcon, notamment avec une trottinette, lorsque, vers 21h15, le garde-corps a lâché pour tomber quelques mètres plus bas. L'ami est décédé vers 23h00, peu après son admission à l'hôpital.


Le propriétaire ne sera pas tenu pour responsable

Les deux enfants ont chuté après que le garde-corps en fer forgé du balcon s'est descellé de la pierre de taille. Mercredi matin, le parquet retenait encore l'homicide involontaire à l'encontre du propriétaire du bien que la famille occupait depuis 2 mois. Toutefois, une fois descendu sur les lieux, l'expert accompagné de la police scientifique a conclu, à ce stade de l'enquête, à un accident, déchargeant le propriétaire de toutes suites judiciaires. Ce dernier avait déclaré, durant son audition, avoir acheté l'immeuble il y a 8 ans. Il a expliqué l'avoir rénové à l'intérieur, mais sans toucher aux balcons. La barrière semblait dans un bon état, mais il apparaît que les ancrages sont rouillés


Une scène dramatique, le quartier sous le choc

Ce mercredi matin, "le garde-corps en fer forgé est sur le sol, sur le trottoir, avec une petite trottinette rouge et une voiture de police est juste devant", nous précise Camille Mathoulin, journaliste RTL INFO sur place. 



Dans ce quartier où tout le monde se connait, les voisins avaient l'habitude de voir jouer les petits garçons sur ce balcon. C'est le cas de Leila, qui connait ces enfants. "Tous les jours, ils sont 3-4 enfants à jouer là au-dessus, sur le balcon. Encore hier, je suis passée avec ma fille de 2 ans pour aller à la boulangerie juste en-dessous et je disais encore aux petits d'arrêter de jouer avec sa trottinette là au-dessus. Tous les jours on les voyait là jouer, crier, comme des enfants quoi…", raconte-t-elle, encore choquée par ce qui s'est passé.

bressoux2

La boulangerie en bas de l'immeuble où le drame a eu lieu n'a pas ouvert ses portes ce mercredi matin. La plupart des commerces du quartier sont encore fermés également car dans ce quartier assez festif, les commerces ouvrent tard. De nombreux témoins ont donc assisté au dramatique accident. 

bressoux3

 

Vos commentaires