En ce moment
 

Un Liégeois ne supporte pas les klaxons du marchand de glaces et le passe à tabac: condamné coupable... mais sans peine

Un Liégeois ne supporte pas les klaxons du marchand de glaces et le passe à tabac: condamné coupable... mais sans peine
Image d'illustration
 

Un quinquagénaire liégeois qui avait agressé un marchand ambulant de crèmes glacées a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Liège pour des faits de coups et blessures ayant entraîné une incapacité de plus de 4 mois. Cet homme qui n'avait pas supporté d'entendre le klaxon du marchand, a bénéficié d'une déclaration de culpabilité sans peine.


Rappel des faits

Le 25 avril 2011, un lundi de Pâques, le marchand ambulant de crèmes glacées circulait à travers la commune de Grâce-Hollogne en début d'après-midi et klaxonnait pour attirer ses clients. Un habitant d'une des rues traversées n'avait pas supporté d'entendre le bruit de son klaxon et l'avait poursuivi. Pensant avoir affaire à un client alléché, le marchand de crèmes glacées s'était immobilisé. Il avait été confronté à la violence du prévenu qui avait craché sur sa camionnette avant de pénétrer à l'intérieur et de lui porter des coups violents. Le prévenu, sous l'influence de l'alcool, reprochait au glacier d'avoir réveillé ses enfants à l'heure de la sieste. Sous les yeux de plusieurs témoins, le marchand de crèmes glacées avait été violemment frappé au visage. Son incapacité s'était étendue sur plusieurs mois et avait été une des causes de l'arrêt de sa tournée.

Pour se défendre, le prévenu affirmait avoir été provoqué par le glacier. Mais cette version n'a pas résisté à l'analyse du tribunal. En raison du dépassement du délai raisonnable, le juge a prononcé contre lui une déclaration de culpabilité sans peine. Des lourdes indemnités lui seront réclamées ultérieurement au civil.

Vos commentaires

Top Facebook

vidéos