En ce moment
 

Un nouveau parc aquatique Plopsa bientôt à Hannut: environ 30 emplois créés

Un nouveau parc aquatique Plopsa bientôt à Hannut: environ 30 emplois créés

En 2020, un second parc aquatique Plopsa ouvrira ses portes à Hannut, plus précisément à la frontière linguistique entre Hannut et Landen. Steve van den Kerkof, CEO du groupe Plopsa s'est rendu à Hannut hier pour présenter les détails de ce nouveau parc en présence des bourgmestres de Hannut, Manu Douette et de Landen, Iris Vander Schelde.

D'ici deux ans, les piscines communales des entités seront remplacées par ce nouveau parc aquatique. Un projet de 22,5 millions d'euros qui s'étendra sur 4.800m² comprenant deux pôles: l'un réservé à la détente et à la récréation, l'autre réservé au sport et à l'apprentissage.

"C'est un nouveau business pour nous. On a obtenu 300.000 visiteurs à la Panne, ça nous semblait évident d'en ouvrir un autre, d'autant plus que 30% des visiteurs nous viennent de France. L'ouverture d'un second complexe aquatique était donc évidente. C'est pourtant un domaine dans lequel nous n'avions pas envisagé de nous lancer au départ. C'est le hasard", explique Steve van den Kerkof, CEO du groupe Plopsa.


Un sky drop d'une hauteur de lancement de 19 m de haut 

Concrètement, la partie sportive sera équipée d'un bassin de 25 mètres à 8 couloirs et d'un bassin d'apprentissage de 16 mètres à 4 couloirs. La partie récréative regroupera quant à elle, 3 piscines différentes et 4 grands toboggans dont le sky drop d'une hauteur de lancement de 19 mètres de haut, ainsi que des bains-bulles, des canons à eau, une rivière sauvage etc.

"Le complexe est plus grand que celui de la Panne d'environ 25%. On a également amélioré l'acoustique et prévu une cafétéria extérieure pour que les parents puissent voir leurs enfants. En plus de cela, on mise beaucoup sur les technologies écologiques. On va construire notre propre station d'épuration de l'eau", explique M. van den Kerkkof.


Un personnage surprise 

Plopsa est réputée pour sa thématisation poussée. Trois personnages animeront le parc. Ainsi, le complexe aquatique sera doté d'une zone totalement aménagée autour du personnage de Bumba et de son monde du cirque. Le second personnage, Maya l'Abeille, aura sa propre zone dans laquelle la nature dans toute sa magnificence occupera une place centrale. En ce qui concerne l'identité du troisième personnage, la surprise reste au rendez-vous.


"On devra notamment trouver 13 maîtres-nageurs"

Ce nouveau parc sera accessible à la fois à pied, à vélo, en bus, en voiture (393 places) et en autocar (12 places) pour une capacité journalière de 3.600 personnes. Notons également que le complexe tout entier sera prévu pour les personnes présentant un handicap. Ce sont au total une trentaine d'emplois qui seront créés. "Le personnel des piscines communales sera repris sans condition de bilinguisme. Par contre le nouveau personnel qui sera engagé devra obligatoirement parler les deux langues nationales. On devra notamment trouver 13 maîtres-nageurs, ce ne sera pas évident. On envisage de collaborer avec le Forem pour l'apprentissage des langues", ajoute le bourgmestre de Hannut, Manu Douette.

Vos commentaires