En ce moment
 
 

Un prototype de train "désherbeur" testé pour nettoyer les voies à Visé: "Il a été développé en remplacement du train glyphosate"

 
 

Pour la première fois, Infrabel teste en région liégeoise un train un peu particulier. Il permet de désherber les voies sans utiliser de produits chimiques. Rien qu’avec de l’eau chaude projetée sous haute pression

C’est un convoi un peu particulier qu’Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire, teste en ce moment. Il s'agit d'un prototype de train "désherbeur" conçu à Liège. Il transporte trois citernes de 50m3. A l’intérieur, ce ne sont pas des herbicides mais de l’eau chauffée à 95 degrés. 

"On a développé ce train en remplacement du train glyphosate et il est basé sur le principe de l'eau chaude pour désherber les voies, un petit peu sur le principe de la casserole d'eau chaude de pâtes qu'on jette sur son trottoir", explique Vincent Goreux, ingénieur caténaire pour Infrabel. 

L’idée a germé il y a deux ans et s’inspire de la Suisse. Le prototype, financé par le fédéral, doit encore être amélioré. Depuis 2015, le gestionnaire du réseau ferroviaire est déjà parvenu à diminuer de moitié la quantité de glyphosate répandue sur les voies.


 

Vos commentaires