En ce moment
 

Un vol de câbles perturbe la ligne Liège-Louvain: "Le vol a eu lieu il y a quelques jours, mais n'a été découvert qu'aujourd'hui'

Un vol de câbles perturbe la ligne Liège-Louvain:

Hier, le parquet de Liège a indiqué avoir placé sous mandat d'arrêt huit suspects dans le cadre d'une large affaire de vols de câbles. Ce matin, le trafic des trains a été perturbé entre Liège Guillemins et Louvain à la suite d'un vol de câbles, ce qui a laissé certains penser que les voleurs couraient toujours. Or, ce vol de câbles a été commis il y a plusieurs jours et pourrait donc être le fait des personnes arrêtées hier. "La technique utilisée par les voleurs a fait que le vol n'a été découvert que quelques jours après qu'il a eu lieu, explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel, gestionnaire du réseau. Infrabel a donc attendu la fin de l'heure de pointe pour procéder aux réparations, en interrompant intentionnellement le trafic. Tout sera résolu pour l'heure de pointe du soir".

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.


Les arrestations sont une bonne nouvelle pour Infrabel et les clients de la SNCB

Infrabel a tenu à saluer le travail de la justice et de la police dans le cadre de l'enquête menée pour retrouver les auteurs des nombreux vols de câbles commis ces derniers mois, et ce "au nom de son personnel qui a été mis à rude épreuve mais aussi en se faisant la voix des utilisateurs du rail qui ont lourdement pâti des retards consécutifs à ces vols", a indiqué jeudi le gestionnaire du rail par communiqué.

Les huit individus arrêtés le sont sous le chef d'association de malfaiteurs et d'entrave à la circulation. Au total, 19 personnes avaient été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi, à la suite d'une enquête qui a débuté en juillet dernier. Lors de ces perquisitions, les agents de police ont notamment mis la main sur une vingtaine de tonnes de cuivre. 

Infrabel était confronté à des vols répétitifs

Infrabel a exprimé "son soulagement et sa gratitude" envers les magistrats liégeois et la police judiciaire fédérale de Liège, et salué le "signal très fort en attestant que la lutte contre ce type de criminalité constitue une véritable priorité". Depuis le début de l'été, les équipes d'Infrabel sont confrontées à une recrudescence du nombre de vols de câbles. Au cours du seul mois de septembre, 55 faits ont été recensés (pour un total de 178 entre le 1er janvier et le 30 septembre). "Le mois dernier, ils ont en moyenne occasionné chaque jour près de six heures de retards sur l'ensemble du réseau", souligne encore Infrabel. Le préjudice dépasserait les trois millions d'euros, selon les premiers calculs du gestionnaire.       

Vos commentaires