En ce moment
 
 

Une dizaine de pompiers de Charleroi se mobilisent dans une petite ville de Liège (vidéo)

 
 

Une dizaine de pompiers, basés à Charleroi, ont décidé de renoncer à leur congé de ce 21 juillet. Ils sont partis, sur base volontaire, dans la petite ville de Limbourg, durement touchée par les inondations.

Ce 21 juillet n'est définitivement pas le même que les autres années. La fête nationale est marquée par le croisement de deux événements majeurs: le covid-19 et surtout, les inondations qui ont frappé notre pays la semaine dernière.

Les secours sont encore et toujours déployés pour venir en aide aux nombreux sinistrés. Pour certains pompiers, il n'était pas question de profiter d'un jour de repos. C'est le cas de cette dizaine de pompiers basés à Charleroi. Ils se sont portés volontaires pour aider à Limbourg, une petite ville de la Province de Liège, qui a été prise au piège par la crue de la Vesdre.

Leur mission ? Aider les sinistrés, dont certains ont encore de l'eau en sous-sol. "On nous demande de faire du pompage dans les sous-sols, entre autre, pour remettre du courant dans tout le village. Nous irons ensuite au bord de l'eau pour commencer à déblayer: couper des arbres, ramasser les saletés et remplir des containers", nous explique Francis Janda, Adjudant.

Pour ces hommes, la question ne s'est pas posée quant à leur programme en ce jour férié. "Sur base volontaire, nous nous sommes déployés pour venir plusieurs fois sur la semaine, avec différentes équipes. C'est donc aujourd'hui que nous avons décidé de venir", précise Mickael Boulanger, Sergent à Charleroi. Pour les aider, ils peuvent compter sur Philippe, pompier dans la zone. 

Ce dernier a vécu l'enfer, puisqu'il a lui-même été victime de l'inondation. Et il nous décrit une situation cataclysmique. "Nous avons ramassé la première vague. L'eau est montée à plus de 2m, c'était un genre de tsunamis qui est passé à travers tout", nous a-t-il précisé. "Les vitres ont explosé, le mobilier est détruit. Ce sont des quartiers totalement sinistrés où les gens ont besoin d'aide. Certains vont devoir quitter leur domicile".

Devant cette générosité, les riverains se mobilisent aussi. Certains ont notamment acheté de quoi boire et manger pour ces hommes, qui resteront sur place pendant toute la journée. Pour faire le maximum et faire en sorte d'améliorer un tant soit peu la situation.




 

Vos commentaires