En ce moment
 
 

Une nouvelle unité de lavage pour bocaux et bouteilles s'installe à Liège: "Réutiliser le verre est bien plus écologique que le recyclage"

 
 

Dans le zoning des Hauts-Sarts, à Herstal, une toute nouvelle unité de lavage de bocaux et de bouteilles en verre vient de démarrer. Une première en Belgique. Une structure qui permettra aux petits producteurs de réemployer ces contenants. C'est bon pour l'environnement et pour leurs portefeuilles.

Le premier centre de lavage pour emballages alimentaires réutilisables en Belgique a été créé à Herstal, en province de Liège. Celui-ci vise jusqu'à 5.000 tonnes de déchets en moins par an, a indiqué mardi William Wauters, directeur de Tri-Terre sces, l'une des entités du groupe liégeois Terre, actif dans l'économie sociale et circulaire, notamment au niveau du tri de déchets.

Ce premier centre de lavage belge pour emballages alimentaires réutilisables, dénommé Bring Back, est le fruit d'un partenariat entre un jeune entrepreneur, Laurent Halmes, et le groupe Terre, à travers son entité Tri-Terre sces, qui assure la récupération des papiers et cartons d'origine ménagère et industrielle. Il a été établi début 2022 au sein des bâtiments du groupe Terre aux Hauts-Sarts, à Herstal.

Bring Back propose aux producteurs le lavage de leurs contenants en verre (bouteilles, pots ou bocaux), leur permettant ainsi de les réutiliser en moyenne 25 fois. "Réutiliser le verre est bien plus écologique que le recyclage, qui est une activité très énergivore et donc plus polluante. En effet, alors que pour être réutilisé le verre est lavé à 80 degrés durant 25 minutes, il faudra faire fondre le verre à 1.500 degré durant 24 heures pour le recycler", relève Laurent Halmes. 

Ce centre s'inscrit également dans les objectifs du groupe Terre de créer de l'emploi pour des personnes éloignées du marché du travail. "Nous visons le nettoyage de 10 millions de récipients alimentaires par année et l'emploi de 10 opérateurs à temps plein, dont un manager", a indiqué William Wauters, à l'occasion de l'ouverture du centre dans le cadre de la Quinzaine de l'économie circulaire, organisée par la Wallonie du 30 mai au 10 juin 2022. 

Ce sont ainsi jusqu'à 3.600 tonnes de CO2 et 5.000 tonnes de déchets que l'on entend réduire par an.


 

Vos commentaires