En ce moment
 

Une femme enceinte de 9 mois qui apprenait à conduire disparaît dans la Meuse à Liège: "J’avais remarqué le véhicule qui zigzaguait"

Une femme enceinte de 9 mois qui apprenait à conduire disparaît dans la Meuse à Liège:

Une voiture qui circulait quai de Wallonie, à Liège, est tombée à la Meuse vendredi vers 12h15, a-t-on appris auprès des pompiers de Liège qui sont intervenus sur les lieux. Deux personnes étaient à bord du véhicule accidenté, qui a terminé sa course dans la Meuse.

Un accident a viré au drame cet après-midi à Liège. Une automobiliste apprenait à conduire lorsque son véhicule s'est renversé dans la Meuse. Seul le passager a pu s'échapper. La conductrice est malheureusement toujours introuvable. Mathieu Langer et Julien Raway expliquent ce qui s’est passé dans le RTLinfo 19H.


"Je me suis bien rendu compte que c’était des personnes qui apprenaient à conduire"

Après cinq heures d’attente, la voiture d’un couple de Guinéens a finalement pu être ramenée sur la berge. Jean-Luc est professeur d’autoécole et a aperçu le véhicule quelques instants qu’il ne plonge dans la Meuse. "J’avais déjà remarqué le véhicule qui zigzaguait et là je me suis bien rendu compte que c’était des personnes qui apprenaient à conduire, comme ça arrive fréquemment ici", explique-t-il au micro de Mathieu Langer pour le RTLinfo 19H.


"Il n’était pas conscient, on l’a secoué un petit peu et il est tout de suite revenu à lui"

Mais vers midi, la voiture tombe à l’eau suite à une fausse manœuvre. Jean-Luc est alors interpellé par un joggeur. "Il me montre la Meuse, je vais voir et là je vois le corps qui flottait", raconte-t-il encore face à la caméra de Julien Raway. Il s’agit du corps d’un homme, celui du mari de la victime. Il est rapidement repêché. "Il n’était pas conscient, on l’a secoué un petit peu et il est tout de suite revenu à lui. Donc les pompiers que j’avais au téléphone m’ont demandé de lui poser certaines questions et c’est là qu’il m’a expliqué qu’il était en voiture et que la voiture était dans l’eau et qu’il a encore une personne qui se trouve dans la voiture, sa femme, malheureusement", détaille Jean-Luc.

S’il a sauvé la vie d’un homme, Jean-Luc n’a rien pu faire pour retrouver la conductrice. Les plongeurs de la protection civile ont pourtant sondé la Meuse tout l’après-midi, en vain. Enceinte de neuf mois, elle est toujours introuvable.

Vos commentaires