En ce moment
 

Verviers: un suspect de l'agression d'un élève renvoyé définitivement de l'école Don Bosco

Verviers: un suspect de l'agression d'un élève renvoyé définitivement de l'école Don Bosco

La direction de l'école Don Bosco à Verviers a décidé de renvoyer définitivement de l'établissement un des quatre suspects identifiés pour des faits de violences aggravées sur un autre élève de l'établissement lors de classes vertes en décembre dernier, dans la région de Spa. Ce jeune homme serait en aveux, selon les informations dévoilées vendredi par l'école. Trois autres élèves ont, quant à eux, fait l'objet d'un renvoi de trois jours.

L'équipe éducative de l'école et sa direction ont mené une enquête interne à la suite des faits. Celle-ci s'est poursuivie dès la rentrée scolaire, début janvier, après la révélation de noms d'élèves, témoins ou présumés auteurs, donnés par la mère de la victime, âgée de 15 ans. La direction a ensuite dû suivre une procédure administrative, qui a mené à un renvoi définitif en date du 4 février. Les exclusions temporaires sont, elles, survenues les 5 et 7 février.Ces faits de violences aggravées avaient été révélés en décembre 2018 à la justice verviétoise par la mère de la victime. Le dossier est actuellement à l'information au parquet, qui a déjà entendu l'adolescent. Ce dernier a confirmé avoir été agressé physiquement par plusieurs élève et a aussi affirmé avoir été agressé sexuellement lors de cette scène. "Pour ces faits, que nous n'avons pas pu établir, c'est à la justice de faire toute la lumière sur ceux-ci", confie la direction de l'école Don Bosco.

Vos commentaires