En ce moment
 
 

Victime de vols de vélos, Renaud est en colère: "A Liège, on vous demande combien de deux roues on vous a volés"

 
 

Les vélos intéressent aussi de plus en plus les voleurs. Les vols se multiplient dans les grandes villes. C'est ce que nous a encore confirmé Renaud, via le bouton orange Alertez-nous qui en a été victime à Liège. Une ville qui compte bien réagir. Plusieurs mesures ont déjà été (ou seront bientôt) mises en oeuvre pour mieux lutter contre ce phénomène.

Victime du vol de ses deux vélos en un an et demi à peine, Renaud est en colère. "C'est un problème de plus en plus récurrent dans la ville de Liège. Nombre de personnes ont leur vélo volé. Nombre de connaissances. La question à Liège n'est pas 'Est-ce qu'on vous a volé votre vélo', mais 'Combien de vélos on vous a volés?'", dit-il.

Cadenas disqués ou sectionnés, les voleurs agissent en toute impunité, le plus souvent la nuit ou parfois en pleine journée.

Crime d'opportunité et bandes organisées selon la police

A Liège, le vol des deux roues est en augmentation. Près de 450 vélos ont déjà été dérobés depuis le début de l'année. 

"Je pense qu'il y a de la criminalité d'opportunité. Des gens qui voient un vélo qui n'est pas du tout sécurisé ou très mal sécurisé, et qui voient un petit coup à faire. Il y a aussi certainement des bandes plus organisées, qui disposent de matériel et qui préparent mieux leurs actions", explique Jean-Baptiste Steffen, commissaire à la police de Liège.

Des parkings fermés et sécurisés existent comme à la gare de Liège, mais seuls 140 places sont disponibles. Manon a eu beaucoup de chance. "Je me suis inscrite, et on m'a appelé deux ans après pour me dire qu'une place se libérait et que j'avais la grande chance de pouvoir bénéficier de ce parking sécurisé", raconte-t-elle.

Dans les prochains jours, la SNCB compte tripler son nombre de places avec contrôle d'accès. "On va aussi installer plus de caméras. On a aujourd'hui trois parkings sur les quatre qui disposent de caméras, et ces caméras sont reliées à une contrôle room qui peut envoyer des équipes de securail sur place", indique Marianne Hiernaux, la porte-parole de la SNCB. 

Assurer son vélo haut de gamme

Les agents de sécurité ont d'ailleurs surpris plusieurs auteurs en flagrant délit. Dans certains cas, il est aussi possible d'assurer son deux roues pour une centaine d'euros par an en moyenne. "On le conseille pour une certaine valeur. Pour un vélo mécanique acheté 50 ou 100 euros, il n'y a pas vraiment d'intérêt. Les assurances vont coûter beaucoup plus cher que la valeur du vélo. C'est plutôt sur des vélos électriques à haute valeur où il y a un intérêt", conseille Alexandre Hagenmuller, coordinateur du groupe de recherche et d'action des cyclistes quotidiens pour la province de Liège.

Faire graver son vélo, le parquer dans un endroit visible, le sécuriser par deux cadenas et en cas de vol, toujours déposer une plainte auprès des autorités. Autant de conseils qui pourront vous aider.


 

Vos commentaires