En ce moment
 
 

Vyle-et-Tharoul: il découvre un marcassin empalé à un arbre, une pratique explicable selon un chasseur

Vyle-et-Tharoul: il découvre un marcassin empalé à un arbre, une pratique explicable selon un chasseur
©Facebook @Mr Mondialisation
 
 

Un marcassin a été découvert empalé à un arbre dans une partie boisée de Vyle-et-Tharoul en Province de Liège. La page Facebook de Mr Globalisation, se définissant comme média engagé dans la lutte contre les dérives de la mondialisation, s'en est fait l'écho mercredi.

Les images semblent venir d'un habitant de la commune. "Aujourd'hui, sur un chemin communal de mon village... Un petit marcassin empalé sur un arbre, éventré. On vous épargne les images de viscères éparpillées le long du chemin, des gants en plastique plein de sang et les paquets de cigarette et mégots au pied des miradors", peut-on lire dans le témoignage qui accompagne les photos.

La personne ayant découvert la scène particulièrement sordide ainsi que la page Facebook qui la relaie dénoncent un acte de barbarie. "Je ne sais pas vers qui me tourner pour dénoncer tout ça, car les chasseurs sont puissants et influents par ici", conclut le témoin.

Pas de la barbarie, mais une logique

Frédéric Gée, chasseur, nous a contacté pour nuancer cette information. Il explique que l'acte de mettre des sangliers dans les arbres répond à une logique: celle d'empêcher les chiens de justement les déchiqueter. Le but final étant que la viande de sanglier soit consommée par les humains. L'éviscération permet également de préserver la viande, ajoute un autre chasseur qui nous a contactés.

M. Gée estime par ailleurs que contrairement à ce que décrit le témoin, cette scène est censée s'être déroulée sur une chasse privée et non le long d'un chemin communal.

Il regrette les amalgames faits entre les "90% de bons chasseurs" et les 10 autres pourcents à qui on peut attribuer toutes les dérives de la chasse, selon lui.

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'facebook' pour afficher ce contenu.




 

Vos commentaires