En ce moment
 
 

"Gros déploiement à Virton, descente de combis de police et arrestations": une fake news se propage sur les réseaux sociaux

© Image Belga

Les réseaux sociaux se sont affolés ce mercredi soir. Via le bouton orange Alertez-nous, plusieurs lecteurs nous ont assuré que des actes de violence étaient en cours dans la ville de Virton. Bagarres, échauffourées et combis de police en nombre...  "Virton n'est pas fréquentable ce soir", nous écrit Logan. Plusieurs témoins nous avaient alors indiqué que ces violences faisaient suite à celles de samedi lors desquelles un jeune homme, Loan, a été gravement blessé par un jet de pavé.

"Le principe de la fake news"

Au micro de Bel RTL, le bourgmestre François Culot rassure. L'alerte n'est absolument pas justifiée. "Je suis rentré d'urgence car on me parlait de vitres cassées, d'interpellations et de coups de feu. Et en fait quand je suis rentré, c'était le calme plat dans la ville. La police m'a dit que c'était le principe de la 'fake news'. Ça s'est développé sur les réseaux sociaux. Des gens sont venus avec quelques pétards et de là on a parlé de 'coups de feu'. On a vu des policiers comme on voit des policiers tous les soirs. Quelques équipes étaient là par prudence au cas où il y aurait eu des opérations de vengeance par rapport à ce qui s'était passé dans la nuit de samedi à dimanche. Mais il n'y avait rien de spécial", nous explique-t-il. 

Dans la nuit de samedi à dimanche, Loan, un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de pierre lors d'une bagarre. L'agression avait eu lieu devant une grande surface, et a été filmée. La victime a dû subir plusieurs interventions médicales. Une plainte avait été déposée. 

Vos commentaires