En ce moment
 

Cette école de Saint-Hubert adapte son organisation pour que les enfants ne restent pas trop dans le FROID

Les écoles aussi s'adaptent pour veiller au bien-être des élèves. Le temps de la récréation, à l'extérieur, a été raccourci voire annulé pour les plus jeunes. Illustrations dans le RTLINFO13H dans une école de primaire et maternelle de St-Hubert avec Fanny Dehaye et Ghislain Federspiel.

Dix minutes et pas plus, c'est le temps de s'oxygéner sans prendre froid. Un bonnet, des gants et même du chocolat chaud pour surmonter ces températures polaires. Cette école, située à Saint-Hubert réduit ses récréations à l'extérieur pour les élèves de primaire. Les maternelles, eux, restent au chaud toute la journée.

Béatrice Mouzon, directrice de l'école fondamentale de Saint-Hubert, nous explique ces choix: "Les petits enfants n'ont pas encore leur baromètre bien au point et chez eux, cela grelotte de l'intérieur. Ils deviennent bleus. C'est effrayant. Il leur faut beaucoup de temps pour récupérer de la chaleur donc on le fait surtout pour eux."

A l'intérieur du bâtiment, notre équipe se rend dans les sous-sols, dans la chaufferie. George y contrôle la chaudière et est satisfait de son rendement: "Malgré les températures basses, elle fonctionne bien", constate-t-il.

Depuis quelques jours, l'école a augmenté sa consommation de mazout: 300 litres en une seule journée. "Si j'ai une inquiétude sur une panne éventuelle, je gère. Quand je suis arrivée ce matin et qu'il faisait -7 degrés, j'ai contrôlé l'installation et ai constaté une seule panne sur l'ensemble. Je suis assez satisfait", détaille le responsable de l'installation.

Pendant le temps de midi, d'autres mesures sont également d'application. Après un passage à la cantine, les élèves prendront un petit quart d'heure dehors avant de reprendre les cours. Une organisation que l'école adoptera pendant toute cette semaine.

Vos commentaires