En ce moment
 
 

Dans les coulisses des Grottes de Han, Lionel, mécanicien est en charge des trams qui affichent plusieurs centaines de milliers de kilomètres aux compteurs

Dans les coulisses des Grottes de Han, Lionel, mécanicien est en charge des trams qui affichent plusieurs centaines de milliers de kilomètres aux compteurs
© RTL INFO

Les coulisses de l'été s'intéressent au Domaine des Grottes de Han. Toute cette semaine, Bel RTL met en lumière les métiers du parc. Des hommes ou des femmes travaillent tous les jours pour que votre visite soit une réussite. Ce matin, un coup de projecteur était fait sur le métier de mécanicien.

Lionel Vandercruysse est mécanicien pour la maintenance des trams et des camions du site. Son atelier, c'est celui de l'ancien vicinal, tout à côté de la grotte. Tous les jours, il entretient le charrois.

"Tout dépend des travaux qu'on a à faire et des pannes différentes. L'entretien des baladeuses se fait en général en hiver en hors saison mais cela arrive qu'on doive le faire aussi en été", confie le mécano.

Ces trams ont une centaine d'années. Ils affichent des centaines de milliers de kilomètres au compteur et tous les jours, il faut tout vérifier: "Que ce soit de la peinture, l'entretien, les nettoyages et les réparations. Il y a de l'usure partout. Les trams roulent beaucoup en général. Ils emmènent les touristes de l'accueil jusque dans le parc. Il faut que ce soit en ordre pour les visiteurs aussi qui vont jusque dans le parc, tout doit être en ordre de marche."

La maintenance ne se limite pas à la belle saison. Les réparations sont faites toutes l'année: "Il y a aussi des autres travaux de ferronerie, d'entretien des rambardes. Dans la grotte, on a aussi construit une passerelle pendant l'hiver."

Ces travaux sont réalisés avec une certaine pression sur les équipes parce qu'il faut être prêt à temps, mais Lionel aime son métier avec passion et chaque jour, il profite du domaine.

"Le cadre est magnifique. La vieille mécanique m'intéresse. Je suis servi", nous confie-t-il.

L'amour du travail bien fait, c'est ce qui motive ces mécaniciens. Ces hommes de l'ombre s'impliquent en coulisse pour que ces vieilles machines trans portent les visiteurs sans encombre.

Vos commentaires