En ce moment
 
 

De grandes statues, "les K-Dolls", débarquent à Bastogne: une exposition à vocation caritative

De grandes statues,
 
 

Dès ce 1er avril et jusqu’au 30 mai, la grand-rue de Bastogne et 4 villages (Longvilly, Villers la bonne eau, Wardin et Noville) seront animées par les K-Dolls. Ce sont de grandes poupées décorées par des artistes locaux et inspirées des poupées en chiffon que l'on retrouve dans les hôpitaux. "Le corps médical utilise ces poupées en chiffon pour expliquer à l'enfant hospitalisé ce qu'on va lui faire et dédramatiser les soins et gestes médicaux qu'ils vont recevoir comme une injection, la pose d'un plâtre ou encore une opération", explique Gilles Orban, président du Kiwanis Bastogne. Elles permettent aux enfants et à leur entourage de les utiliser comme support d’expression. Les enfants peuvent les colorer à leur guise et en faire leur doudou.

C'est dans cet esprit que des artistes locaux ont décidé de mettre en forme ces poupées pour les exposer dans la ville. Palix, Willoos, Marie-Elise Meyers, Jeanine Rossion et Ose ont bénévolement donné de leur temps et de leur créativité pour créer 5 grandes poupées en résine colorées de 2m20. A cela, s’ajoutent une dizaine d’autres de ces immenses K-dolls réalisées par des artistes belges. Au total, cette exposition originale regroupe 16 statues à admirer aux 4 coins de Bastogne et dans ses villages. Une des poupées a même été décorée à l’effigie du général Patton, près du mémorial du Mardasson. 100 petites poupées de 35 cm ont aussi été placées dans les vitrines des commerces de la Nuts City. Elles sont aussi décorées par les artistes locaux et par des élèves des sections artistiques de deux écoles de Bastogne (l'Indsé et l'Athénée).

Une mise aux enchères est organisée

Outre l'animation dans le centre-ville et les villages, l'exposition a surtout une vocation caritative. Une mise aux enchères des poupées est organisée. Le prix de départ pour les grandes poupées est de 3950 euros et le prix pour les petites est de 250 euros. La vente de ces poupées décorées permet à l’ASBL Kiwanis de récolter des fonds destinés à soutenir l’achat et la distribution des poupées en chiffons aux enfants hospitalisés. Cela permet également de soutenir d’autres projets spécifiques visant à aider les enfants hospitalisés et leurs parents face au stress que génère une hospitalisation.




 

Vos commentaires