En ce moment
 
 

Découvrir les grandes villes belges AUTREMENT cet été: 4 lieux d'Arlon à visiter en une journée

Découvrir les grandes villes belges AUTREMENT cet été: 5 lieux d'Arlon à visiter en une journée
 
Un jour une ville
 

Dans notre série consacrée cet été à nos villes belges, arrêtons nous aujourd’hui à Arlon, l'une des plus anciennes cités du pays.

Arlon, l'une des plus anciennes villes de Belgique, a de nombreuses attractions touristiques à offrir. Pour cette visite, nous nous rendrons au Belvédère de Saint-Donat qui offre un panorama époustouflant. Un saut par le musée archéologique et pour finir, nous irons goûter une spécialité arlonnaise surprenante. 

LE BELVEDERE DE SAINT-DONAT


Pour découvrir Arlon, rien de tel que le Belvédère de Saint-Donat. A plus de 460 mètres d'altitude, le clocher dévoile la région sur une cinquantaine de kilomètres à la ronde. Fermé durant deux décennies, le point de vue est à nouveau accessible après d’importants travaux. Certains jours, il permettrait même de voir jusqu’en Allemagne. "Après 144 marches, on arrive quelques peu essoufflés sur la terrasse avec un magnifique panorama. On peut voir à l'horizon les buildings du Luxembourg, un peu plus loin, les fumées de la centrale nucléaire en France", explique Guy Fairon, guide de l'office du tourisme d'Arlon.

Baptisé la "Knippche", la petite bosse en patois luxembourgeois, ce quartier est le cœur historique du chef-lieu. Et c’est en empruntant la montée royale que Monsieur le Curé aime rentrer chez lui. "C'est un endroit magique, beaucoup viennent faire l'ascension de l'église Saint-Donat qui est vraiment magnifique et nous ouvre un panorama sur les 3 frontières! C'est fantastique de pouvoir vivre dans un quartier qui est le coeur du coeur du vieil Arlon", se réjouit le curée de la Paroisse de Saint-Donat, Paul Hansen.

LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE 

Située à la croisée de deux chaussées romaines, Arlon connait la prospérité dès le 1er siècle. Le Musée archéologique présente les plus belles pièces gallo-romaines retrouvées dans la région. Parmi elles, de nombreuses sculptures provenant de monuments funéraires.

Arlon conserve donc d’importants vestiges comme cette tour du 3ème siècle. "C'est la délimitation d'une fortification qui a été établie près de la ville romaine. La ville romaine se trouve en dehors de la fortification", précise le guide de l'office du tourisme. 

Dans l’assise du rempart, sous le niveau de la rue, est caché un bas-relief de Neptune prélevé dans la cité pour être réutilisé dans la fortification. Même principe dans cette autre tour mise au jour en 2012. "C'est exceptionnel car il n'y a pas beaucoup d'endroit où on peut voir un mur d'époque romaine", dit Guy Fairon. 

LE MAITRANK

Patrimoine incontournable d’Arlon : le Maitrank. Défendu par une Confrérie royale, l’apéritif est élaboré avec de l’aspérule odorante, une plante sauvage que l’on fait macérer dans du vin blanc de la Moselle luxembourgeoise.

"C'est vraiment l'apéritif Arlonnais par excellence. Chaque cafetier ou producteur a sa petite recette mais normalement c'est juste du vin blanc, du sucre, des plantes et un tout petit peu de cognac", détaille Betty Scharder, Grand Echanson de la Confrérie royale du Maitrank d’Arlon. Un breuvage local que Marie, restauratrice, aime intégrer dans sa cuisine pour perpétuer une recette de ses grands-parents : la poularde au Maitrank disponible chez "La Table de Marie". 


LA SOURCE DE LA SEMOIS

Notre escapade se termine là où Arlon trouve probablement son origine : la source de la Semois, lieu de culte à l’époque romaine. C’est de cet endroit symbolique que le cours d’eau s’en va sillonner la Lorraine belge et la Gaume avant de se jeter dans la Meuse en France. Mais jamais la Semois n’oubliera sa ville natale.


 

 




 

Vos commentaires