En ce moment
 
 

Des chèvres appelées à la rescousse par les autorités communales de Houffalize

 
 

Depuis le début du mois de mai, 16 chèvres ont été installées dans des clairières de la commune de Houffalize difficiles d'accès. La commune a signé un contrat avec un berger: pendant six mois, les chèvres vont faire l’entretien de la pente, simplement en mangeant ce qui pousse et en s’abreuvant dans le ruisseau voisin. De cette manière, Houffalize espère à la fois faire des économies et se faciliter la vie.

Philippe Cara, échevin de l'économie et du développement: "Il y a une valeur écologique, puisqu'il va quand même y avoir des repousses et un entretien régulier de cette ouverture paysagère et il y aura une valeur économique, puisqu'on évite l'usage de la mécanisation, et surtout touristique vu qu'il y a un va-et-vient de personnes intéressées par la présence de ces chèvres..."

La commune a fait ses calculs: l’éco-pâturage lui coûte 3 fois moins cher que l’utilisation de machines. Moins d’une semaine après le début de l’expérience, elle est déjà convaincue. D’ailleurs, d’autres chèvres vont être installées sur un autre coteau.


 

Vos commentaires