En ce moment
 
 

Des objets d'une valeur patrimoniale INESTIMABLE dérobés à l'abbaye d'Orval: "Cela avait été commandité"

 

L’abbaye d’Orval a été la cible d’un vol. 2 pièces importantes du musée qui s'y trouve ont été dérobées : un anneau pastoral et une croix en or, datant du XVIIème siècle. Des objets qui ont appartenu à l'un des fondateurs des lieux et qui faisait partie du "trésor" de l'Abbaye. Benjamin Brone avec Benjamin Van Kelst.

Deux bijoux du XVIIème siècle, en or. Deux bijoux exposés dans une vitrine, parmi les plus belles pièces de la collection. Leur valeur marchande est insignifiante mais leur valeur patrimoniale est tout simplement inestimable. Les voleurs pourraient d’ailleurs être des spécialistes. "Je pense que les circonstances, le fait d’avoir dérobé uniquement ces deux objets alors que d’autres, à côté avaient une plus grande valeur commerciale, cela signifie que cela avait été commandité", affirme Marc Heyde, président d’une association de promotion de l’abbaye d’Orval.


Un cadeau du Roi de France

Ces objets ont appartenu à Bernard de Montgaillard. La croix lui a même été offerte par Henri III, roi de France. Mais Orval se souvient surtout de lui comme celui qui a réformé la communauté. "Il a réformé, il a insisté pour réintroduire la stricte observance dont se réclame toujours la communauté cistercienne d’Orval" précise Marc Heyde.


Le musée, très peu sécurisé

Le seul témoin du larcin, c’est une statue. Aucune caméra de surveillance et très peu de dispositifs de sécurité encadrent les visiteurs. "J’ai été étonné. On va n’importe où et il n’y a personne qui vous tient à l’œil" affirme d’ailleurs un visiteur. Avant de poursuivre: "ce sont des gens qui placent leur espoir dans autre chose que dans le matériel".

C’est la première fois que l’Abbaye est victime d’un vol. La police judiciaire fédérale et le parquet de Luxembourg mènent l’enquête.

 

Vos commentaires