En ce moment
 
 

Durbuy veut être une ville "zéro virus" grâce à l'intelligence artificielle (vidéo)

 
 

Durbuy veut devenir la première ville belge "zéro virus" grâce à tout un système géré par l'intelligence artificielle. La ville vient d’équiper sa principale salle de spectacles, la salle Mathieu De Geer, de technologies destinées à purifier l'air des microbes et virus.

Cette purification est possible grâce à la combinaison et l'interaction de plusieurs appareils. Un premier purificateur d’air se trouve dans le hall d’accueil. Dès l’entrée et en sortie dans la salle de spectacle, des capteurs enregistrent le nombre de personnes présentes, pour connaitre en permanence l’assistance et déterminer la jauge. Ensuite, une dizaine de petits capteurs de CO2 répartis dans la salle enregistrent les niveaux de CO2.

Et enfin, accrochés en l’air dans la salle, une vingtaine d'appareils qui se présentent comme des caissons gris captent et détruisent les virus présents dans l'air, dont celui du Covid. Des purificateurs seront activés en fonction des niveaux de risque CO2 mesurés, des taux de réservation des spectacles et du nombre de personnes effectivement présentes.

Une application pour vérifier ces relevés est disponible au public. Ce dispositif coûte 50.000 euros. Ce projet développé dans le cadre d'un partenariat avec la société Clean Air Safe, ne coûte pour l'instant rien à la commune. Durbuy participe à un  test grandeur nature prévu sur 6 mois.


 

Vos commentaires