En ce moment
 
 

L'histoire belge de Roger, producteur de sapins à Virton : il peut vendre certains arbres mais n’a pas le droit de toucher à d’autres situés à quelques mètres (vidéo)

Une tuile pour un producteur de sapins de Noël du sud de la province du Luxembourg: alors que la haute saison du secteur bat son plein, il ne peut pas accéder à certaines de ses parcelles et donc à ses arbres, ni les couper, car ils se trouvent en zone forestière d’accès interdit à cause de la peste porcine africaine. Cela représente environ 1.000 sapins, soit 1/5 de sa production.

Roger Fichant a introduit une demande de dérogation au Département Nature et Forêts de la Région wallonne pour pourvoir accéder à sa parcelle. Et il a essuyé un refus. Résultat, un millier de sapins de Noël arrivés à maturité, mais qu’il ne pourra ni récolter, ni vendre. C’est donc une perte quasi sèche d'environ 15.000 euros pour le petit pépiniériste.

Quelques mètres à côté, sur une autre parcelle, il peut travailler et récolter ses sapins sans problème, parce que plantés en zone agricole et donc pas sous le coup d'une interdiction. L’an prochain, si les restrictions sont levées (ce qui n’est pas garanti), ses arbres auront poussés et n’auront pas reçu les soins habituellement prodigués durant l’année. Il ne pourra donc pas les exploiter et les vendre à leur valeur normale.

Vos commentaires