En ce moment
 
 

Le TEC supprime des lignes: faute de savoir se déplacer, certains pourraient perdre leur emploi

 
 

Des lignes de Telbus vont être supprimées d'ici peu pour des raisons économiques. Des emplois sont menacés.

Par soucis d'économie, le TEC Namur-Luxembourg va supprimer 4 des 7 lignes Telbus à partir du 1 juillet de cette année. Le système Telbus est un système de navettes qui n'existe qu'en province de Luxembourg où les transports publics sont rares.

Lancé il y a deux ans pour permettre aux habitants de se déplacer plus facilement, le Telbus est un service à la demande. L'usager s'inscrit par téléphone et un bus vient le prendre à domicile.

Une décision qui pourrait coûter des emplois

La prochaine suppression de ces navettes est une décision qui passe très mal car, pour beaucoup, ce bus à la demande est le seul moyen de se déplacer. Certaines entreprises, touchées par la mesure envisagerait même de se séparer d'une partie du personnel.

"On est de nouveau face à une catastrophe s'ils n'ont plus de boulot. Parce qu'ils ne savent plus venir travailler, c'est tout qui s'écroule", a expliqué Christine Collard, DRH aux Ateliers du Saupont, une entreprise de travail adapté pour personnes handicapées, au micro d'Olivier Patzelt pour BEL RTL.

La ponctualité est nécessaire

Pour les travailleurs de cette entreprise qui fait dans le conditionnement de produits, il faut être à l'heure. Le travail en dépend.

"On ne peut pas démarrer une chaîne alors que deux personnes sont encore absentes dix minutes, un quart d'heure. Pour nous, avec les exigences actuelles de l'entreprise, il y a peu d'alternatives possibles en matière d'horaires", a détaillé Florence Lejeune, responsable du personnel à notre collègue.


 




 

Vos commentaires