En ce moment
 
 

La peine de prison des "bourreaux d'Erezée" pourrait être alourdie: leur fille aînée s'est confiée à son institutrice

Déjà condamnés à 10 ans de prison, le jugement déterminera ce mercredi si les frères Hardenne passeront encore plus de temps en prison après des accusations d'abus sexuels sur deux fillettes.

Les bourreaux d'Erezée, les frères Sébastien et Serge Hardenne ont déja été condamnés en 2013 pour mauvais traitements sur leurs enfants et neveux, ils sont cette fois jugés devant le tribunal correctionnel de Marche pour viols et attentats à la pudeur sur deux de leurs victimes.

Les deux parents ont torturé leurs quatre enfants pendant des années, leur faisant vivre les pires atrocités. Battus et régulièrement sous-alimentée, la fratrie était obligée de manger des excréments. Ces sévices à répétitions ont valu aux parents indignes d'être condamnés à 10 ans fermes et 6 années pour l'oncle qui a participé à ces humiliations.

Mais la peine pourrait être sérieusement alourdie puisque les deux hommes sont aussi poursuivis pour viol et abus sexuel. C'est l'aînée de la fratrie qui a dénoncé les faits commis sur elle et sur sa petite sœur. Elle s'est confiée à son institutrice et son éducatrice au sujet d'abus sexuels dont elle aurait été victime de la part de son père et son oncle.

Jusqu'à 17 ans de prison requis pour les bourreaux

La défense a plaidé l'acquittement puisque ces éléments étaient déjà dans le premier dossier. Le juge d'instruction de l'époque les avaient écartés pour cause de charges insuffisantes: la défense parle de déclarations contradictoires et approximatives dans le chef des fillettes. Des approximations que le parquet attribue à la pauvreté intellectuelle et affective des victimes.

Le tribunal correctionnel prononcera tout à l'heure le jugement. Les bourreaux risquent jusqu'à 17 ans de prison. 

Vos commentaires