En ce moment
 

Mesures exceptionnelles également prises pour les bûcherons lors de cette canicule: "La moindre petite source de chaleur peut embraser la forêt"

Mesures exceptionnelles également prises pour les bûcherons lors de cette canicule:

En forêt, le risque d'incendie est encore plus présent! Il suffit de l'étincelle d'une tronçonneuse pour mettre le feu. Certains bûcherons prennent des mesures particulières: Ils emportent notamment un extincteur, comme nos équipes l'ont constaté à Manhay, en province du Luxembourg dans le RTLINFO13H.

Pour Arnaud, chaque matin, c'est le même rituel: il traverse la forêt au volant de son gros 4X4. Il est 6 heures quand il débute sa journée.

Ces derniers jours, il a bien failli déclencher un incendie, simplement en tronçonnant des épicéas quasi centenaires."Voici un arbre qui présente quand même pas mal de mousse. Ce qui m'est arrivé la semaine passée, c'est que cette mousse s'est embrasée au pied de l'arbre, parce qu'en tronçonnant, l'échappement se faisait contre l'arbre", nous confie-t-il.

Avec la sécheresse, les forêts ne sont pas épargnées. Les arbres souffrent et le risque d'incendie n'a jamais été aussi important.

Sébastien Lemaire, agent au conseil supérieur wallon de la conservation de la nature: "Pour le moment, on limite l'exploitation forestière. On donne des consignes de sécurité aux bûcherons qui doivent travailler avec des extincteurs à proximité d'eux. Et on limite aussi le débroussaillage, parce que avec les moteurs qui chauffent, la moindre petite source de chaleur peut embraser la forêt."

À 25 kilomètres de là, à Aywaille, une colline a pris feu, lundi après-midi. Plusieurs dizaines de pompiers ont dû intervenir pour protéger cette zone classée Natura 2000. Ici, c'est l'utilisation d'une débroussailleuse qui a créé l'incendie.

"Il suffit d'un léger vent. Cela prend feu et c'est tout de suite parti et on ne sait plus le maîtriser", décrit l'agent au conseil supérieur de wallon de la conservation de la nature.

De mémoire de bûcheron, on ne se souvient pas avoir connu un été aussi sec et un risque d'incendie aussi élevé dans nos forêts.

Vos commentaires