En ce moment
 
 

Nouveau rebondissement en vue à Neufchâteau? Quatre citoyens étrangers qui n'ont pas pu voter souhaitent l'invalidation du scrutin

Quatre citoyens étrangers domiciliés à Neufchâteau, qui n'ont pas pu voter lors des nouvelles élections communales du 16 juin, ont demandé, via leur avocat, lundi, lors d'une première audience d'introduction devant le gouverneur du Luxembourg à pouvoir intervenir dans le processus d'examen de la régularité de ce scrutin. Initialement, le gouverneur du Luxembourg Olivier Schmitz, qui a pour prérogative de valider un scrutin communal, a été saisi d'une réclamation de la liste Agir Ensemble du bourgmestre sortant de Neufchâteau, Dimitri Fourny (cdH), demandant l'annulation des nouvelles élections au motif que 199 citoyens étrangers ont été privés du droit de vote pour une question de délai.

N’ayant pu voter aux élections communales du 16 juin dernier, quatre habitants de Neufchâteau - tous d’origine étrangère - demandent à leur tour l’organisation d’un troisième scrutin. Nicolo est de ceux-là. "Je voulais aller voter (…) C'était trop tard." Un autre Italien, un Roumain et un Luxembourgeois déplorent également de n’avoir pu s’inscrire à temps pour voter. Selon leur avocat, les autorités auraient dû prévoir un délai plus important avant le retour aux urnes. "Ils ont conservé leur nationalité étrangère et ils veulent participer à la vie politique locale. En tout cas, en faisant œuvre d'électeur."

Les quatre citoyens défendent la même thèse que Dimitri Fourny. Sont-ils téléguidés par le bourgmestre sortant? Le camp adverse s’interroge. Yves Evrard, bourgmestre élu de Neufchâteau: "Je suis un peu étonné de voir apparaître aujourd'hui des citoyens. Dans la méthode, on a vu que tout est bon pour essayer d'avoir raison in fine." Dimitri Fourny (cdH), bourgmestre sortant de Neufchâteau: "Ce sont des personnes qui ont pris leur initiative, leur destin en mains. Une initiative à titre personnel. On en a pris acte ce matin. Nous verrons ce qu'ils auront à dire dans le cadre de la procédure." 

D’après Dimitri Fourny, 199 électeurs de nationalité étrangère ont potentiellement été privés de vote le 16 juin dernier. Les différentes parties plaideront vendredi. Il restera alors moins de 15 jours au Gouverneur de la province de Luxembourg pour trancher.

Vos commentaires