En ce moment
 
 

Nouvelle élection à Neufchâteau: Dimitri Fourny, à égalité avec Yves Evrard, vraisemblablement renvoyé dans l'opposition

  • Dimitri Fourny, à égalité avec Yves Evrard, vraisemblablement renvoyé dans l''opposition

  • Nouvelle élection à Neufchâteau: Dimitri Fourny, à égalité avec Yves Evrard

  • Nouvelle élection à Neufchâteau: "Les citoyens considèrent que je reste le leader politique"

 

La liste de Dimitri Fourny obtient 9 sièges, à égalité avec son adversaire Yves Evrard. Elle sera vraisemblablement renvoyée dans l'opposition.

Les chestrolais ont revoté hier après l'annulation des élections communales d'octobre en raison de soupçons de fraude électorale.
Et ils n'ont pas redonné de majorité absolue au bourgmestre sortant inculpé, le CDH Dimitri Fourny. Sa liste Agir Ensemble obtient 9 sièges, et non plus 10, elle est à égalité avec celle de son adversaire MR Yves Evrard qui devrait former une coalition avec la troisième liste, détentrice du dernier siège.

Nos journalistes Mathieu Langer et Aline Lejeune ont demandé à Yves Evrard si ce résultat était un soulagement. "Le contexte était très difficile. Aujourd’hui, le grand gagnant est avant tout la démocratie. On avait perdu un siège à 16 voix dans un contexte compliqué donc on est ravi d’avoir récupérer ce siège", a-t-il indiqué. Avant d'ajouter: "La campagne a été dure avec beaucoup de 'fake news'. Il fallait convaincre. Dans le futur, nous devrons travailler à réconcilier Neufchâteau et rassurer tout le monde. Ce qui nous intéresse c’est faire grandir notre ville et tourner la page que l’on vient de connaître".

"Je reste le leader politique"

Nos journalistes ont également rencontré Dimitri Fourny après les résultats. Malgré les affaires, ce dernier a gardé la confiance des habitants de Neufchâteau. "J’ai 31 voix de préférence en moins. Ce qui veut dire qu’au niveau de la commune, les citoyens considèrent que je reste le leader politique de la Ville et je les remercie pour leur confiance. Le groupe "Agir Ensemble" reste la première force politique. Malgré tout le battage médiatique, la population a confirmé son soutien à notre groupe", a-t-il déclaré à notre micro.

Si sa liste est renvoyée dans l'opposition avec 9 sièges, elle constituera "une opposition forte". "La répartition est de 9,9,1. On nous a dit qu’il n’y avait pas de pré-accord avant les élections. Nous allons tendre la main aux autres groupes. Les tendances n’ont pas changé et cela se joue à quelques voix. Je suis le premier défenseur de cette commune et j’aimerais qu’on retrouve une situation d’apaisement. Je vais faire les démarches et on verra si ça suivra."

Ancien chef de groupe cdH au Parlement wallon, il a par ailleurs reçu des messages de soutien de son parti. "J’ai reçu un nombre important de message de soutien, des gestes amicaux, et pas uniquement de mon parti", a-t-il conclu.

Un peu plus de 5.500 habitants de Neufchâteau étaient donc rappelés aux urnes ce dimanche dans le cadre des élections communales. Un retour dans l'isoloir qui faisait suite à l'annulation, en avril, du scrutin d'octobre 2018 par le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz, sur fond de suspicions de fraude électorale autour de procurations pour les résidents d'un home pour personnes âgées, "Le Clos des Seigneurs", géré par le CPAS de Neufchâteau. Le scrutin invalidé avait vu la victoire de la liste de Dimitri Fourny.

Vos commentaires